Décès de René Hausman, chantre des animaux et des contes

28 avril 2016 1 commentaire

C’est un grand auteur de la bande dessinée qui disparaît : nous venons d’apprendre le décès de René Hausman à son domicile de Verviers (Belgique) ce 28 avril alors qu’il venait de fêter ses quatre-vingt printemps la semaine dernière.

Il était l’une des dernières grandes figures du Journal de Spirou, un ardennais massif aux yeux malicieux qui s’était distingué par ses des dessins d’animaux bien sûr ! Mais Hausman fit d’abord un court passage dans Tintin, dans le sillage de son grand ami Raymond Macherot.

En effet, René Hausman l’avait rencontré en 1953, alors qu’il n’avait que 18 ans ! Ils avaient sympathisé dès le premier instant, et c’était le créateur de Chlorophylle qui avait encouragé le jeune homme à se lancer dans le dessin.

Décès de René Hausman, chantre des animaux et des contes
René Hausman, dessinateur et conteur
Photo de Didier Pasamonik

Par la suite, ce fut de nouveau Macherot qui présenta Hausman à Yvan Delporte, alors rédacteur-en-chef de Spirou, où le jeune dessinateur y débuta la carrière : Saki et Zunie, cinq cents illustrations animalières, Le Trombonne illustré, les collaborations avec Pierre Dubois et Yann, et bien d’autres albums et livres, dont plus récemment l’hommage qu’il a rendu à son mentor Macherot en réalisant une adaptation de Chlorophylle avec JL Cornette.

On retiendra d’Hausman, son bestiaire fabuleux, son dessin unique et reconnaissable entre tous, son goût enfin pour une forme de conte qui refuse de se laisser enfermer dans l’enfance.

"Les aristochats", selon René Hausman
(c) R. Hausman.

Nous reviendrons prochainement sur cette triste actualité en consacrant un portrait à ce talentueux auteur.

CLD

Quelques articles d’ActuaBD concernant René Hausman :

Photo en médaillon : Nicolas Anspach

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Décès de René Hausman, chantre des animaux et des contes
    28 avril 2016 14:53, par Kkrist Mirror

    Quelle choc d’apprendre le départ de ce grand artiste poète. Quel choc cela a été de découvrir son immense talent, il y a plus de 45 ans dans l’hebdo Spirou de notre enfance. Un jeudi avec "du Haussman" ("Le Bestiaire", trop rare car long à faire sans doute) dans Spirou était une semaine réussie ! Jamais un tel dessinateur n’a pu à ce point nous enchanter avec ses dessins et toute son oeuvre, à part Macherot bien sûr. Mais René était un grand peintre... Qui pouvait deviner que son dernier album récemment paru et encore plein de verve devait être son son chant du cygne ? Pas moi. Tristesse et condoléances. Total respect et hommage. Bon voyage à toi Maître Haussman, que tous les amis de ton univers t’accueillent au mieux et te fassent la fête pour l’éternité !
    KM

    Répondre à ce message