Décès de Stéphane Steeman, comique belge tintinophile et ami de la bande dessinée

24 janvier 2015 1 commentaire

On apprend le décès de Stéphane Steeman, à Fréjus dans le sud de la France, suite à une crise cardiaque, à l’âge de 82 ans.

C’était une notoriété en Belgique. Fils du célèbre romancier Stanislas-André Steeman, l’auteur de L’Assassin habite au 21, Stéphane Steeman était un homme de TV, de radio et de théâtre au talent exceptionnel qui a animé la scène belge pendant plus de 50 ans.

Décès de Stéphane Steeman, comique belge tintinophile et ami de la bande dessinéeS’il a sa place dans la BD, c’est en raison de sa passion pour la bande dessinée et en particulier pour Hergé, qu’il a très bien connu grâce à son père et dont il était un collectionneur fanatique. Sa passion avait d’ailleurs fait l’objet d’un ouvrage : Tout Hergé : Itinéraire d’un collectionneur chanceux (Casterman, 1991).

Il a eu un rôle éminent dans l’Association des Amis d’Hergé, sa notoriété et son franc-parler ayant provoqué bien des frictions avec le "châtelain" de Moulinsart, Nick Rodwell. On le voit figurer comme témoin à charge dans un documentaire sur Moulinsart et Nick Rodwell

Belgicologue et hergéolâtre, tels sont les qualificatifs que l’on peut apposer à cet homme qui a énormément fait pour la promotion de la bande dessinée en Belgique.

C’était un intime du dessinateur Tibet qui était son voisin quand ils résidaient en été dans le midi et qui a illustré de nombreuses pochettes de disque et de couverture pour lui.

Entre Hergé et le dessinateur de Chick Bill et de Ric Hochet, il avait pu rencontrer toutes les grandes figures de la bande dessinée de son temps et en assurer la promotion sur les ondes de la RTBF.

C’est une figure attachante qui disparaît. Les temps sont durs pour les humoristes.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :