Deux ou trois mois d’éternité (les Petits Riens de Lewis Trondheim T.6) - Par Lewis Trondheim - Delcourt

19 juin 2013 0 commentaire

N’allez pas chercher dans ce titre une réflexion de l’auteur autour de la célébrité. Juste un instantané, parmi tant d’autres, de ses commentaires en voyage, entre deux festivals BD et le quotidien familial.

Ces Petits Riens atteignent leur sixième volume avec toujours 128 pages de journal intime entre observations critiques, interrogations existentielles et une certaine sévérité introspective.

Comme le souligne le nom de cette série, parfois en effet, les scènes se cantonnent à des propos illustratifs, mais souvent Trondheim se livre avec un certain courage, mettant en avant ses manies, phobies diverses, sans oublier une hypocondrie envahissante.

DT

Deux ou trois mois d'éternité (les Petits Riens de Lewis Trondheim T.6) - Par Lewis Trondheim - Delcourt

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

À lire également :

- Lewis Trondheim et les petits riens de l’autobiographie
- Les Petits Riens de Lewis Trondheim - T2 : Le Syndrome du prisonnier
- Les Petits Riens de Lewis Trondheim - T1 : la malédiction du parapluie

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?