Disparition de Georges Lautner

23 novembre 2013 0 commentaire

Le réalisateur des "Tontons flingueurs" a cassé sa pipe. Il était né en 1926, comme René Goscinny. Il avait réalisé plus de 40 longs métrages parmi lesquels des films cultes dont certains dialogues, le plus souvent d’Audiard, continuent à inspirer des générations de dialoguistes.

C’était un fan de bande dessinée de longue date : avant-guerre, il lisait « Mickey », « Robinson », « L’Aventureux »... Il avait fait quelques scénarios de BD, qu’il définissait comme « l’art du temps ».

On l’a vu quelquefois dans certaines manifestations de BD, comme par exemple aux 60 ans des éditions du Lombard. L’éditeur et écrivain José-Louis Bocquet lui avait consacré une biographie, Tout Fourbi en 2000.

DP

Disparition de Georges Lautner
Tibet, son épouse, Georges Lautner et Henri Vernes, aux 60 ans du Lombard

Photos : D. Pasamonik

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?