Disparition de la journaliste Marie-Pierre Larrivé

7 janvier 2014 1 commentaire

Nous apprenons par l’AFP (Agence France Presse) le décès, lundi 6 janvier 2014, de la journaliste Marie-Pierre Larrivé à l’âge de 72 ans.

C’est une grande journaliste qui vient de disparaître. Elle avait créé la rubrique "bande dessinée" à l’AFP dans le cadre de rubrique "éducation" de l’agence qu’elle avait tenue pendant 36 ans.

Née à Vichy le 6 mai 1941, elle était entrée à l’AFP en 1963, travailla cinq ans à New York avant de rejoindre le service des informations générales jusqu’à son départ en retraite en 2006.

Elle a accompagné la plupart des événements du monde de la BD pendant toutes ces années. Sa silhouette et sa voix de fumeuse nous étaient familières.

Elle était d’un intégrité intraitable, curieuse de tout, n’émargeant à aucun chapelle.

Elle a été un des membres fondateurs de l’Association des journalistes et des critiques de bande dessinée (ACBD).

Elle aimait l’histoire et la faire partager, notamment celle du 18e arrondissement de Paris. Elle avait d’ailleurs créé avec son compagnon Noël Monier le journal "Le 18e du mois" qu’elle animait encore après son départ en retraite.

So long, Marie-Pierre, et merci encore pour ton ardent travail de promotion de la bande dessinée.

DP

Photo : D. Pasamonik(L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Disparition de la journaliste Marie-Pierre Larrivé
    13 janvier 2014 05:53, par Berangere. Bienfait

    C ´ est une profonde tristesse qui m ´ envahit en apprenant que Marie pierre ne sera plus la pour nous donner le goût de la bande dessinée ,et surtout de nous l expliquer avec une tendresse non dénuée d ´ humour.une très grande dame de la profession,cultivée, modeste et sincere,un modèle pour moi qui ai eu la chance de la rencontrer en différentes occasions.une pensée amicale a sa famille et a ses proches.nous regretterons son sourire et sa plume talentueuse

    Répondre à ce message