Duel de spécialistes au sujet de l’antisémitisme chez le dessinateur Caran d’Ache

27 juillet 2004 0 commentaire

En février dernier, nous avions consacré un article à l’occasion de la publication, à l’initiative de Thierry Smolderen, d’un incunable du dessinateur Emmanuel Poirier dit Caran d’Ache par le site Coconino World à Angoulême. Dans cet article, Didier Pasamonik déplorait que le caractère antisémite de cette œuvre soit si peu mis en évidence, eu égard au caractère exemplaire de cette production dans l’œuvre de ce dessinateur. Il s’ensuivit une polémique à laquelle contribua un de nos lecteurs, M. Gabriel Umstätter, par une étude approfondie des arguments des uns et des autres. Une analyse dont la réflexion et la mesure ont permis à la discussion de retrouver un ton raisonnable.

Depuis, les arguments se sont échangés portant un éclairage sur des thèmes aussi divers que l’usage du second degré dans l’humour ou sur les limites du trait antisémite. Même si la lecture peut en être longue, nous invitons nos lecteurs à se reporter au forum qui suit l’article car il y a beaucoup de choses à y apprendre : sur l’œuvre de Caran d’Ache, sur l’histoire de la France à la fin du 19ème siècle, comme sur le regard que peut porter un lecteur contemporain sur un document historique.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?