Eddy Paape fête ses 90 ans avec une exposition rétrospective

2 juillet 2010 7 commentaires

Trois ans après l’exposition rétrospective à Bruxelles sur la carrière d’Eddy Paape, le dessinateur de Luc Orient et de Marc Dacier, sa Fondation organisait au White Hôtel une nouvelle mise en avant du travail de l’auteur.

Hier, de nombreux professionnels du monde de la bande dessinée étaient venus souhaiter un heureux anniversaire à l’artiste lors du vernissage de l’exposition. En effet, le dessinateur fêtera samedi ses 90 ans !

Paape avait été le premier auteur belge à pratiquer l’enseignement de la bande dessinée, à l’instigation d’Hergé, ami du directeur de Saint-Luc à Bruxelles.

Plusieurs de se ses anciens élèves étaient venus lui rendre hommage : Foerster, Bernard Godi, Olivier Grenson ou encore Mauricet.

Eddy Paape fête ses 90 ans avec une exposition rétrospective
Foerster et Bernard Godi discutent avec le professeur Eddy Paape
(c) Nicolas Anspach

L’exposition durera jusqu’au 18 juillet prochain et constitue une rétrospective sélective de la carrière de Paape qui a duré de 1946 jusqu’au milieu des années 1990.

On se rappelle qu’elle fut riche, comme le racontait Didier Pasamonik dans nos pages. Elle passe par la CBA, un fameux studio de dessins animés où il engagea Franquin, Peyo et Morris.

On pourra voir des planches réalisées pour les séries Jean Valhardi, Marc Dacier, Luc Orient, Les Histoires d’Oncle Paul, les jardins de la Peur ou encore Carol détective.

René Follet avait offet l’intégrale de Terreur à Paape
Eddy Paape découvre la dédicace de Follet - (c) Nicolas Anspach

Dino Attanasio, Thierry Bouüaert, Jean-Luc Cornette, Nine Culliford, Dany, René Follet, Bob De Groot, Alexandre Tefenkgi ou encore Philippe Xavier honoraient la soirée de leur présence. Les galeristes français Daniel Maghen et Gauillaume Lafon (Galerie Napoléon) avaient également fait le déplacement.

Mais la présence la plus remarquée était sans conteste celle de… Marc Dacier !

Non pas le jeune reporter du journal L’Éclair de Eddy Paape et Jean-Michel Charlier, mais son homonyme, natif de la région liégeoise, qui a fait le déplacement pour l’occasion.

Eddy Paape et Marc Dacier
(c) Nicolas Anspach

NA

Exposition Eddy Paape
au "White Hotel"
Avenue Louise 212
1050 Bruxelles
Belgique

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • le dernier dessinateur de l’age d’or, ça fait plaisir de le voir en bonne forme !c’est repartit pour 10 années (au moins !)

    Répondre à ce message

    • Répondu par joël le 2 juillet 2010 à  22:59 :

      Quand Dupuis reconnaitra son talent en offrant aux lecteurs d’aujourd’hui intégrales Marc Dacier et biographie sur ce merveilleux dessinateur ?

      Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 2 juillet 2010 à  23:34 :

      J’ai parfois vu Eddy Paape (un des derniers vétérans vivants de l’age d’or de la BD) en séance de dédicaces. Il était accompagné de son épouse (sans doute à peu prés du même âge...), et il proposait à la vente des crayonnés très détaillés de ses personnages (Dacier et Lorient, notamment). Je lui souhaite une excellente retraite bien méritée, aprés tant de décennies de travail exemplaire. A quand une belle Intégrale de ses Marc Dacier ? Je les ai tous lus à parution dans les pages de Spirou, mais il faut bien permettre aux jeunes lecteurs de découvrir ce qui reste le patrimoine de la BD francobelge.

      Répondre à ce message

  • Eddy Paape, un géant !
    Eh oui, monsieur, l’âge d’or a bel et bien existé. Et ce grâce à des créateurs comme Eddy Paape qui ont "navigué" entre Spirou et Tintin et tant d’autres supports... Expérimentant techniques diverses et éclectisme (du policier à la SF, du réalisme à l’humour, etc), jusqu’à vouloir partager cette longue expérience avec la relève...
    Merci encore, Monsieur, du cadeau de votre talent, toujours humble (ah, les "dépannages" sur les Barbe-Rouge...) mais si indentifiable dans les "gueules", la posture des personnages, les champs et contre-champs jouant des codes de l’école franco-belge...
    Eddy Paape, la classe !

    Répondre à ce message

  • Eddy Paape fête ses 90 ans avec une exposition rétrospective
    3 juillet 2010 19:56, par Nicolas Anspach

    J’ai oublié de signaler qu’André Paape, le fils du dessinateur de Luc Orient, avait développé un site internet consacré à son papa. Voici le lien. On y retrouvera bientôt des photographies du vernissage de l’exposition et de la séance de dédicace qui a eu lieu aujourd’hui. J’y suis passé, et Eddy Paape était en pleine forme.

    Répondre à ce message

  • Je suis tombé par terre en découvrant la BD Franco-Belge il y a environ 35 ans, avec le journal de Tintin, avec l’éblouissement des planches de Vance, Hermann et Paape.
    Je sortais du journal de Mickey...
    Bonjour la claque. J’en ai encore les joues en feu.
    Cent mille Mercis au Géant Eddy.

    Répondre à ce message

  • Eddy Paape,
    j’ai vu une intervieuw de lui voici quelques années où il parlait de Greg et de son oeuvre avec Luc Orient (une adaptation gregienne de Flash Gordon).
    Avant de conclure :Moi qui n’ai pas un rond, je suis toujours en excellente santé alors que eux ( HERGE FRANQUIN PEYO etc...) sont pleins aux as mais sont tous mort !
    Et ça se vérifie...

    Répondre à ce message