Eliza - Le Maître de peinture T1 - Makyo, Richaud et Faure - Glénat

1er octobre 2003 0 commentaire

Eliza - Le Maître de peinture T1 - Makyo, Richaud et Faure - GlénatFrédéric Cyprian est peintre. Personnage froid et posé, il a l’habitude de provoquer en duel au pistolet ses confrères dont il juge l’art indigne. Il en a déjà tué plusieurs. Son ami Nicolas l’entraîne dans une réunion de son groupe occulte « les Frères Géniaux », bande d’allumés jouant à la roulette russe. Frédéric y fait preuve d’un courage incroyable, comme s’il n’avait pas peur de la mort. « Pour jouer vraiment le jeu de la vie, il faut être déjà mort », dit-il. Et justement... A son douzième duel, une balle de plomb lui a déchiré le poumon et il est resté trois mois coincé entre la vie et la mort. Depuis qu’il est revenu, il n’arrive plus à vivre. Il veux revoir la lumière qu’il a connue de l’autre côté, car il prétend avoir vu des choses qu’il n’aurait jamais dû voir... Son frère, prêtre, essaie de le ramener à la raison. Mais la seule chose qui le retienne à la vie est une image... un visage de femme... Sa beauté a quelque chose à voir avec ce qu’il a vécu quand il était entre la vie et la mort... Ce visage, il l’a vu sur un tableau... dont le peintre se nomme Adam... Et cette femme est sa compagne.

Le dessin est superbe. L’histoire captivante. Oh, rien d’original, mais le livre se déguste avec plaisir, les personnages sont attachants, l’ambiance est bien rendue. Il est toujours difficile de se faire un avis sur base d’un premier tome. Ici, dès le départ, on a envie de continuer. Et de savoir si Frédéric va vivre ou mourir.

Lire un extrait

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?