Émile Bravo Prix des libraires BD 2008 pour Le Journal d’un ingénu

28 mai 2008 3 commentaires

Le 19e Prix des Libraires de bande Dessinée a tout l’air d’un coup de cœur unanime. Émile Bravo est distingué pour sa version des aventures de Spirou et Fantasio, Le journal d’un ingénu, qui remporte un succès critique et public, célébré dans nos colonnes au moment même où Spirou fête ses 70 ans.

Émile Bravo Prix des libraires BD 2008 pour <i>Le Journal d'un ingénu</i>
Spirou, le journal d’un ingénu. Prix des libraires BD 2008

Nous écrivions alors : « Émile Bravo […] réussit ici un coup de maître à la Alan Moore. Son récit est basé sur quelques questions simples : Comment un adolescent peut-il courir le monde sans quitter ce ridicule uniforme de groom si peu approprié à la vie d’aventurier ? Spirou est-il capable de tomber amoureux de quelqu’un d’autre que de Fantasio ? Que ce serait-il passé si, comme c’est arrivé avec Tintin, il se trouvait confronté à l’Histoire avec un grand H ? Comment un groom devenu globe-trotter peut-il sans problème s’encombrer d’un animal familier comme l’écureuil Spip ? Quel est le vrai nom du groom sachant que le mot Spirou signifie justement « écureuil » en wallon, le dialecte ch’ti belge ? Plus simplement, Bravo applique à Spirou l’une des recettes de l’univers des super-héros : le récit des origines.

Décerné par l’Association des Libraires de Bande Dessinée et les librairies Album, ce prix est l’un des plus importants de l’hexagone, recevant le soutien du réseau des librairies spécialisées qui opèreront une mise en avant spéciale de ce livre, mais aussi de la Caisse d’Épargne, mécène historique de la bande dessinée, soutenant de nombreux festivals, parmi lesquels Angoulême et Japan Expo. L’émission "Un Monde de Bulles" sur Public Sénat, la seule spécialisée en BD sur le petit écran, soutient également ce prix.

DP

Emile Bravo, Prix des Libraires BD 2008

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :