Emmanuel Macron sera bien présent à Angoulême pour le FIBD

24 janvier 2020 10 commentaires

ANGOULÊME 2020. Ce qui est n’était qu’une rumeur semble avoir été confirmé : Emmanuel Macron sera bien à Angoulême fin janvier au moment du FIBD. C’est le journal Sud Ouest qui le confirme.

On apprend que le président accompagné par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’éducation et par Frank Riester, le ministre de la culture (déjà venus les années précédentes) mais aussi per Bruno Le Maire, le ministre de l’économie, fera un premier arrêt à Nersac, pour y poser la première pierre d’une usine-pilote de batteries électriques avant de faire escale au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême le jeudi 30 janvier.

Il sera le premier chef de l’état à venir au FIBD depuis François Mitterrand en 1985. En dépit de la diffusion du rapport Racine qui a quelque peu relâché les tensions entre le ministère de la culture et les syndicats d’auteurs (pour un temps du moins), il ne fait aucun doute que la délégation de l’exécutif sera accueillie de pied ferme puisque le ministre Riester annonce que les premières mesures pour le début du mois de février.

Que les festivaliers se préparent donc à une édition du FIBD riche en forces de l’ordre et en dispositifs de sécurité de tout acabit.

JBDP

Photo : Arno Mikkor (EU2017EE) CC BY 2.0 Wikipedia

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Riester le trouillard (absent à la Grande bibliothèque pour les vœux à ses fonctionnaires et aussi à l’inauguration de la statue de Goscinny) va-t-il sortir de son trou ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 27 janvier à  19:53 :

      Le trouillard qui a quand même osé rendre public le rapport Racine. Avant lui, citez moi un ministre de la Culture qui ait eu le courage d’oser dévoiler toute la vérité sur la condition de la majorité des auteurs ?
      Nyssen ? La grosse blague ! L’éditrice qui n’avait aucun intérêt à faire apparaître la vérité.
      Azoulay ? Pellerin ? Filipetti ? Mitterrand ? Albanel ? Donedieu de Vabres ?Aillagon… faut que je remonte jusqu’où ? Malraux ?
      Sérieusement !

      Répondre à ce message

      • Répondu le 27 janvier à  20:58 :

        Il n’a surtout pas pu faire autrement sous la pression, et ça faisait 2 mois qu’il avait le rapport et qu’il ne le rendait pas public, et là encore c’est sous la pression qu’il a dû le faire.

        Répondre à ce message

  • "il ne fait aucun doute que la délégation de l’exécutif sera accueillie de pied ferme puisque le ministre Riester annonce que les premières mesures pour le début du mois de février."
    Traduit en français, ça donne quoi ?

    Répondre à ce message

  • Emmanuel Macron, c’est un peu "Tintin en politique". François Mitterrand était moins à l’aise avec la BD, mais il se reconnaissait en Corto Maltese, personnage ambigu et moins plouc que Blueberry (qui aurait été un excellent choix pour Chirac ou Le Pen).

    - Les Belges ont le droit d’ignorer que les rapports rédigés par des hauts fonctionnaires français restent systématiquement lettre morte.

    Répondre à ce message

  • Emmanuel Macron sera bien présent à Angoulême pour le FIBD
    29 janvier 13:32, par Laurent Colonnier

    En lisant la presse j’apprends que "Emmanuel Macron est également attendu le 30 janvier. Il a notamment prévu de déjeuner avec des auteurs."
    Qui sont ces auteurs ? Personnellement je n’ai pas reçu l’invitation, c’est dommage !

    Répondre à ce message