Ennemis de sang, T2 : Le roi de Huka-Huka - Par Francis Carin & David Caryn - Glénat

24 juillet 2016 0 commentaire

Après avoir raconté son incroyable enfance à son ami Louis (voir le premier tome), Omer se retrouve à l’aube de la Première Guerre Mondiale, alors les Allemands bombardent Anvers en septembre 1914. Il embarque alors clandestinement avec ce même Louis sur un cargo en partance pour le Canada. Malheureusement, les choses ne se déroulent pas comme prévu et le bateau est détourné à la suite d’une mutinerie.

Puis, traversant le Canal de Panama, leur navire est victime d’une torpille de sous-marin allemand dans les eaux du Pacifique. Omer et le reste de l’équipage se retrouvent alors naufragés sur une île peuplée par une tribu cannibale ! S’il a fui les horreurs de la guerre, Omer n’échappe pas pour autant aux dangers des tensions humaines.

Ennemis de sang, T2 : Le roi de Huka-Huka - Par Francis Carin & David Caryn - Glénat
Le rêve du personnage principal

Après une intéressante immersion dans le climat social de la fin du XIXe industriel, Francis Carin & David Caryn entament ce second volet avec l’attendu bombardement d’Anvers. Si le U-boot raccroche le récit à l’actualité de la Première Guerre mondiale, le récit emprunte des chemins de traverse pour prendre les allures d’un roman d’aventures : mutinerie, naufrage, organisation des survivants et rencontre des autochtones, avant de découvrir leurs us et coutumes.

Ce basculement thématique nuit malheureusement à la cohérence de l’ensemble… Surtout que le fameux frère jumeau disparaît de l’action, alors que leur lien de parenté donnait pourtant le titre à la série !

Par rapport au premier volume, le découpage trop séquencé de ce second opus convient moins au duo d’auteurs père-fils : les dialogues posés ont cédé la place à beaucoup de cases muettes. L’action devient trop diluée pour passionner, même si la découverte des coutumes des indigènes demeure captivante.

Bref, un bilan en demi-teinte qui manque de concrétisation, en dépit de l’expérience de Francis Carin.

CLD

Lire également notre interview des auteurs Francis Carin & David Caryn : « "Ennemis de sang" est un récit de famille »

D’Ennemis de Sang, commander :
- le premier tome chez Amazon ou à la FNAC
- le second tome chez Amazon ou à la FNAC<

Illustrations : © Glénat

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?