Expo Toppi, ateliers, stages...pas de vacances à la Maison de la BD !

8 juillet 2016 0 commentaire

La période estivale reste propice aux visites et aux découvertes, les nombreux touristes qui sillonnent le Val de Loire trouveront un bon prétexte pour faire une halte à Blois. La Maison de la BD reste une étape obligée pour les amateurs en proposant de nombreuses activités et expos.

Ainsi jusqu’au 3 septembre, une grande exposition consacrée à Sergio Toppi occupe l’espace principal du site de Blois et offre au visiteur une belle occasion d’apprécier le travail de cet auteur majeur disparu à Milan en 2012.

Après avoir débuté dans les studios Pagot de Milan, le dessinateur italien, né en 1932, travaille pour la presse enfantine, avant de rejoindre dans les années 1970 la fine fleur de la BD transalpine. En compagnie de Battaglia, qu’il rencontre dès 1964, il contribue à l’évolution de la BD italienne, se faisant connaître en France grâce à sa participation à L’Histoire de France en BD (publiée par Larousse) puis par la série Un Homme, une Aventure (éditée chez Dargaud).

Grâce à un style graphique très personnel et un art de la narration unique, il va marquer toute une génération d’auteurs (et de lecteurs !) durant plusieurs années.

Expo Toppi, ateliers, stages...pas de vacances à la Maison de la BD !
Dans cet autoportrait apparait toute la richesse de la technique du dessinateur italien.

Récompensé par le prestigieux Yellow Kid en 1975, il réalisa de nombreuses illustrations pour l’éditeur Sergo Bonelli et fut publié par de prestigieuses revues comme Linus en Italie ou Corto , en France. Ses œuvres en noir et blanc reposent bien souvent sur des jeux de hachures tandis que ses compositions originales ou ses longs récits révèlent un usage de la couleur à la fois personnel et novateur.

Planches, esquisses et documents originaux sont mis à la portée du visiteur.

.

De l’illustration au western, du fantastique à la série Le Collectionneur, le maître italien aura su aborder différents genres tout en conservant un style parfois imité mais rarement égalé. Ce travail va être particulièrement mis en valeur par l’immense travail de réédition des éditions Mosquito depuis les années 2000 avec la publication de son chef d’oeuvre Sharaz-De, pré publié dans la revue Alter Alter.

Vient ensuite la reconnaissance de cet auteur discret, invité d’honneur dans de nombreux festivals (Quai des Bulles en 2004, Grenoble en 2005 et Angoulême en 2008) et par ailleurs connu et apprécié jusqu’en Chine. L’élégance et la puissance de son trait est présenté à Blois avec générosité et sobriété. À travers plusieurs dizaines d’originaux et de documents inédits la Maison de la BD rend un bien bel hommageà l’un dessinateur les plus doués de sa génération à l’égal d’un Hugo Pratt ou d’un Guido Crepax.

Les éditions Mosquito sont à l’origine de la redécouverte du travail de Sergio Toppi, disparu en 2012.

Les plus jeunes auront l’occasion de découvrir le monde animalier et maritime de Patrick Bressot. Un large inventaire de dessins originaux de cet illustrateur jeunesse invite les petits lecteurs à découvrir l’univers du créateur de la série Les Trois Pirates dont le graphisme révèle un certain cousinage avec quelques classiques de la BD animalière. Après un passage en agence de communication, Bressot a choisi de se lancer dans l’illustration puis de créer l’histoire des Trois Pirates dont trois albums sont déjà disponibles aux éditions Grraa.Des ateliers sont d’ailleurs mis à disposition des jeunes visiteurs désireux de prolonger leur passage par des exercices pratiques.

Exposition, les trois pirates à Blois : ateliers, planches originales et mise en scène ludique.

On notera les autres moments forts de cet été parmi lesquels des stages de pratique destinés aux passionnés de BD (du 22 au 26 août ) ou aux amateurs d’illustration et de la prise de croquis (du 18 au 22 juillet).

Enfin la maison de la BD invitera les amateurs à une grande fête du livre de jeunesse, le 28 juillet, au programme lectures, dédicaces et rencontres avec Armelle Modéré, Annie Bouthémy et Michel Maraone, Patrick Bressot, Christophe Cointault etc.

Un passage par la Maison de la BD de Blois, cet été ? Un bon moyen d’éviter de bronzer idiot !

PG

Voir en ligne : Les éditions Mosquito

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?