Exposition sur le Monde romain dans la BD au Forum antique de Bavay

15 février 2012 0 commentaire

Nous vous informions il y a quelques jours d’une exposition "Bulles d’Antiquité" à Bavay. Nous sommes allés la visiter.

Le site est suffisamment exceptionnel pour qu’on y installe un musée. Le Forum antique de Bavay est un élément architectural assez unique : c’est le seul en France dont le plan ait été entièrement conservé. Sa collection de bronze est également unique en son genre.

Exposition sur le Monde romain dans la BD au Forum antique de Bavay
Le Forum antique de Bavay. Un lieu unique.

Mais c’est un musée modeste et le Département du Nord a fait récemment de gros efforts pour le remettre à neuf. Le résultat est séduisant, la muséographique s’organisant autour de la vie quotidienne des Gallo-Romains.

Ce n’est pas la première fois que ce lieu s’intéresse à la bande dessinée. Une exposition, Archéologie, histoire de l’art et bande dessinée, y avait eu lieu de février à mai 1981.

Cette nouvelle exposition est à la fois modeste et brillante. Modeste parce qu’elle relit la bande dessinée à la lumière des découvertes archéologiques récentes en se limitant à quelques séries connues (Alix, Astérix, Murena...) tout en dispensant une pédagogie accessible sur le mode de vie des Gaulois et des Romains en comparaison avec ce que l’imagerie a bien voulu traduire entre les manuels scolaires de la IIIe République et nos chères BD. Elle oublie, volontairement, les séries les plus récentes comme Les Aigles de Rome ou Vae Victis qui, pourtant, sont bien à la page par rapport aux réalités historiques.

Il est facile de sourire devant les représentations des manuels scolaires de la IIIe République où les druides celtes se mêlent aux Gallo-Romains...

La démonstration est brillante parce que les scénographes, rassemblant peu de pièces (une trentaine...), se sont attachés à ce qu’elles soient exceptionnelles : Objets quotidiens de gladiateurs, dont un casque parfaitement conservé venu de Pompéi, monnaies gauloises et romaines, et puis une vingtaine de planches originales dont le plan de Rome dessiné par le regretté Gilles Chaillet.

Bien sûr, nos historiens n’ont pas résisté à la tentation de souligner les erreurs de nos dessinateurs, détaillant des décors ou des éléments de costume, des usages ou des organisations sociales qui n’ont "rien à voir" avec la réalité.

Ce casque, exceptionnellement conservé, vient de Pompéi et non de la collection d’Obélix.

S’ils constatent que la connaissance de l’antiquité a progressé chez les dessinateurs au rythme de leurs propres découvertes, nos historiens oublient parfois que les artistes, confrontés à la nécessité de la représentation, se sont interrogés, bien avant eux le plus souvent, sur la vie quotidienne des habitants de l’antiquité : que mangeaient-ils ?, comment s’habillaient-ils ?, dans quelles habitations résidaient-ils ?, quels étaient leurs métiers ?, voyageaient-ils ? etc.

Cette simple sollicitation a poussé les historiens à trouver des réponses à des questions qu’ils ne se posaient pas. La modestie doit donc être entretenue de part et d’autre.

DP

Au Musée archéologique de Bavay : Bulles d’antiquité - Forum antique, allée Chanoine-Biévelet, à Bavay, 03 59 73 15 51 ou forumantique@cg59.fr. L’exposition est visible jusqu’au 28 août. Ouvert tous les jours, de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h. Fermeture le mercredi matin, le samedi matin, et les jours fériés. Tarifs : 5 et 3 € (gratuit pour les moins de 18 ans et tous les premiers dimanches du mois).

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Les représentations les plus récentes (ici un extrait de Arelate de Sieurac et Genot (Ed. Idées +) s’appuient sur les travaux d’archéologues qui opèrent des reconstitutions de combats très réalistes.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?