FIBD 2006 : Les nominés pour les prix

6 décembre 2005 3 commentaires Actualité

Le festival d’Angoulême vient de communiquer la liste des nominés pour les prix qui seront décernés lors de la prochaine édition du festival en janvier prochain :

Prix du meilleur album


FIBD 2006 : Les nominés pour les prix Ripple de Dave Cooper (le Seuil)

- Hanté de Philippe Dupuy (Cornélius)

- Olivia Sturgess de Floc’h et Rivière (Dargaud)

- Notes pour une histoire de guerre de Gipi (Actes sud)

- Les Damnés de Nanterre de Chantal Montellier (Denoêl graphic)

- Le Petit Bleu de la côte ouest de Tardi d’après Manchette (Humanoïdes associés)

- Fritz Haber de David Vandermeulen (Delcourt)

Prix du meilleur scénario


- Le Roi des Mouches de Mezzo & Pirus (Albin Michel)

- Hemingway de Jason (Carabas)

- A History Of Violence de John Wagner & Vince Locke (Delcourt)

- Dans la Prison de Kazuichi Hanawa (Ego Comme X)

- Les Passes Murailles T1de Cornette et Oiry (Les Humanoïdes Associés)

- Les Mauvaises Gens de Davodeau (Delcourt)

- The Autobiography of Me Too Two de Bouzard (Les Requins Marteaux)

Prix du Dessin


- Le Vol du corbeau T2 de Gibrat (Dupuis)

- Mitchum de Blutch (Cornélius)

- Gogo Monster de Matsumoto (Delcourt)

- Le Prestige de l’uniforme de Phang & Micol (Dupuis)

- Cinéma panopticum de Ott (L’Association)

- Quimby the mouse de Ware (L’Association)

- Chocottes au sous-sol de Blanquet (La joie de lire)

Prix du premier album


- À la lettre près de Pomès (Albin Michel)

- Cornigule de Kurihara (Cornélius)

- Essence T1 : Otto Bohater de Gawronkiewicz & Janusz (Glénat)

- The Goon T1 : Rien que de la misère de Powell (Delcourt)

- Le blog de Frantico de Frantico (Albin Michel)

- Aya de Yopougon de Oubrerie & Abouet (Gallimard)

- Kinki et Cosy T1 : C’est encore loin ? de Nix (Lombard)

Prix de la série


- Pascin, la java bleue de Sfar (L’Association)

- Blacksad T3 : Ame Rouge par Guarnido & Canales (Dargaud)

- Lupus T3 de Peeters (Atrabile)

- Théodore Poussin T12 : Les jalousies Par Frank Le Gall (Dupuis)

- Bone T11 : La couronne d’aiguilles de Smith (Delcourt)

- Bouncer T4 : La vengeance du manchot de Boucq & Jodorowsky (Humanoïdes Associés)

- Black Hole T6 : Bleu profond par Burns (Delcourt)

Prix du patrimoine de la BD


- Snoopy et les Peanuts de Schultz (Dargaud)

- Hypocrite T1 - Comment décoder l’etircopyh de Forest -(L’Association)

- L’École emportée T6 de Umezu (Glénat)

- Polly and her Pals de Sterrett (L’An 2)

- Prince Norman de Tezuka (Cornélius)

- Popeye de Segar (Denoël Graphic)

- Love and rockets T1 : Locas de Hernandez (Seuil)

Prix Jeunesse


- Navïs T2 de Morvan et Munuera (Delcourt)

- Sillage T8 de Morvan et Buchet (Delcourt)

- Kid Paddle T10 de Midam (Dupuis)

- L’Enfant de l’Orage T2 de Bichebois et Poli (Les Humanoïdes Associés)

Prix Public du Meilleur Album


- Cour Royale de Rochette et Veyron (Albin Michel)

- Terre de Rêves de Taniguchi (Casterman)

- Blacksad T3 de Diaz Canales et Guarnido (Dargaud)

- Le Chat du Rabbin T4 de Sfar (Dargaud)

- Les Mauvaises Gens de Davodeau (Delcourt)

- Nana de Ai Yazawa (Delcourt)

- Sam & Twitch de Marc Andreko et Paul Lee (Delcourt)

- L’Aigle Sans Orteils de Lax (Dupuis)

- Largo Winch T13 - de Van Hamme et Francq (Dupuis)

- Période Glaciaire de De Crécy (Futuropolis)

- Roy & Al de Konig (Glénat)

- Bouncer T4 de Jodorowsky et Boucq (Humaoïdes Associés)

- Le Petit Bleu de la Côte Ouest de Tardi et Manchette (Humanoïdes Associés)

- Naruto de Masashi Kishimoto (Kana)

- Kinky & Cosy T1 de Nix (Lombard)

Par ailleurs, le prix Goscinny, récompensant le meilleur « jeune » scénariste de l’année, est revenu à l’auteur italien Gipi pour Notes pour une histoire de guerre (Actes Sud). L’auteur y met en scène trois jeunes désoeuvrés qui évoluent en pleine guerre.

NA.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • > FIBD 2006 : Les nominés pour les prix
    6 décembre 2005 21:13, par Klare lijn

    Les responsables de la sélection seraient-ils en froid avec les éditions Casterman qui ne comptent aucun album parmi les nominés ? Cela est un peu étonnant...

    PS : Vous n’avez pas fait mention de la liste des nominés dans la catégorie scénario.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Ligne crade le 7 décembre 2005 à  10:29 :

      Surreprésentation relative de L’Association, Cornelius, Delcourt, Seuil, Denoël, ... Retour de Dupuis dans les nomminés l’année de son retour sous les bulles. Absence de Soleil-Futuropolis, d’un bon nombre de "petits" tendance traditionnelle (cycliste, EP, 13 etrange, Paquet, Boite à Bulle,etc... seul Carabas est là).
      Cette sélection n’a pas pour but de représenter les oeuvres de qualités de toutes les tendances de la BD. C’est son droit légitime, un prix est forcément subjectif.
      Mais, quand on sait que cette même sélection a valeur de prescription pour le fond de la bibliothèque du centre Beaubourg qui n’a pas été enrichi depuis un vingtaine d’années, c’est beaucoup plus génant. D’autres bibliothèque pourraient suivre l’exemple. Si ces dernières préfèrent se décharger de l’emploi d’un spécialiste BD à la faveur des conseils du FIBD, on tombe dans un excès hégémonique inquiétant.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 7 décembre 2005 à  10:45 :

      Suite à votre mail je vous fais parvenir un communiqué des éditions Emmanuel Proust :

      je crois surtout qu’ils sont en froid avec les éditions Emmanuel Proust et ce, depuis leur création.
      C’est la grande différence entre le festival de Cannes qui propose toutes les tendances du cinéma avec honnêteté et compétence, là il s’agit de copiner comme pour le Goncourt : on fait de l’entregent et on se rend service les uns les autres.
      Comme Emmanuel Proust ne prend pas de stand, critique ouvertement le boulevard culturel offert au manga, on ignore donc ses auteurs.
      Mais que cela ne vous empêche pas de rester curieux et d’allez regarder le thriller inter-actif Fantic de Béja et Nataël, ou bien la trilœgie d’espionnage Sir Arthur Benton de Tarek et Perger qui sont des albums importants pour ceux qui aiment - réellement la bande dessinée.
      Mais ce qui est plus grave encore c’est qu’Angoulême obtient des subventions des Ministères de la culture , de la jeunesse, des Drac, et pompent toutes les subventions culturelles de la région Poitou-Charentes. Alors qu’Angoulême en tant qu’institution a une mission de service publique qu’il semble ignorer pour privilégier le business aux détriments des expostions (médiocres), d’une journée professionnelle (qui donnerait un aperçu de la profession), au renouvellement du public (par une politique de logement à inventer), etc, c’est là que la bât blesse.
      Nous ne sommes pas en colère ni déçu, car l’on attendait rien, comme les autres années. Nous sommes plutôt inquiet pour le neuvième art et l’évolution d’Angoulême.

      C’est pour ces raisons que les éditions Emmanuel Proust iront à Angoulême. Mais en dehors des bulles officielles, car nous préférons garder ainsi notre liberté de paroles en nous installant en compagnie des habitants d’Angoulême pour des dédicaces conviviales aux Galeries Lafayette comme à la librairie Privat .

      EP éditions, le 07 décembre 2005

      Répondre à ce message