"Fais pas ci, Fais pas ça" en bande dessinée

10 novembre 2012 0 commentaire

Ce n’est bien entendu pas la première fois qu’une série franchit la télévision pour débarquer en bande dessinée. On se souviendra (peut-être) de Caméra Café ou de Plus Belle la vie.

Dans ce cas-ci, il s’agit la série fétiche de France Télévision, Fais pas ci, Fais pas ça, dont la cinquième saison vient de débuter mercredi dernier et qui a déjà fait rire plus de cinq millions de téléspectateurs.

Pour les réticents, il s’agit du quotidien de deux familles au mode d’éducation complètement opposé, Les Lepic et les Bouley, qui tentent de louvoyer entre impératifs socio-professionnels et l’épanouissement familial.

Les auteurs qui se sont frottés à cette gageure ne sont pas amateurs : il s’agit de Gilles Dal au scénario, et du Lucky Luke de l’humour en bande dessinée, Philippe Bercovici.

"Fais pas ci, Fais pas ça" en bande dessinée

À elle seule, la couverture résume parfaitement la réussite de l’album : malgré des trognes aux traits parfois forcés, l’esprit de la série est respecté, avec une famille qui harcèle ses enfants, tandis que l’autre couple subit plutôt leur dictat.

Après leurs premiers tomes sur les Voisins et les "Agents immobiliers", c’est donc en quelques mois le troisième album chez Dupuis du nouveau duo d’auteurs.

La recette semble maintenant bien rodée : un scénario très étoffé pour chaque gag, allié à l’efficacité du dessin de Bercovici.

Un album délassant, qui aborde les petits tracas de la vie quotidienne, et qui comblera les fans de la série ! La réussite de cette adaptation mérite une suite. Raoul Cauvin aurait-il trouvé en Gilles Dal un futur successeur ?

CLD

Commander Fais pas ci, Fais pas ça sur Amazon ou à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?