Fantagraphics utilise Kickstarter pour financer son programme éditorial.

10 novembre 2013 9 commentaires

La maison d’édition Fantagraphics fait appel à Kickstarter, l’entreprise américaine de financement collaboratif pour financer sa saison éditoriale printemps-été 2014.

Confrontée au décès d’un précieux collaborateur Kim Thompson, la maison d’édition se retrouve dans une situation financière difficile et fait appel à l’aide du public américain et international pour pouvoir publier son programme éditoriale de l’année prochaine.

Différents types de contribution sont proposées sur le site, chacune assortie d’une récompense. Pour de plus amples détails, voir l’adresse suivante.

Fantagraphics s’attache depuis bientôt 40 ans à faire découvrir et redécouvrir les grands maîtres de la bande dessinée américaine et internationale. La maison d’édition a fortement contribué au renouveau de la bande dessinée américaine dans les années 1980 avec l’avènement du graphic novel. Elle a également œuvré à la redécouverte d’auteurs majeurs de la bande dessinée américaine.

Le site Kickstarter est le premier site de financement collaboratif et est présent dans de nombreux secteurs dont la bande dessinée, le cinéma, la musique …Publishers Weekly, un magazine de référence dans l’édition aux États-Unis se demandait si Kickstarter n’était pas devenu le 3e éditeur indépendant de bande dessinée aux États-Unis tant le site était devenu important dans le paysage éditorial américain.

MK

Fantagraphics utilise Kickstarter pour financer son programme éditorial.
(c) Fantagraphics

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Un lien vers le kickstart en question ça pourrait être bien, non ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 novembre 2013 à  23:53 :

      Non, ce serait de la pub, alors que là c’est de l’information.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Alex le 11 novembre 2013 à  00:20 :

      C’est pourtant simple : Kickstarter.com, et vous rentrez "Fantagraphics" dans l’espace "search". Ils en sont à 90% de leur financement en 1 semaine, c’est bon signe mais bien entendu rien n’est gagné jusqu’au 100%.

      Ceci dit, le dernier paragraphe de cette brêve aborde un sujet d’importance : la place du crowdfunding dans l’édition indépendante. Tom Sturgeon (comicsreporter.com) fait part de ses réserves et ses questions -pour les anglophones- ici :
      [http://www.comicsreporter.com/index.php/a_few_initial_thoughts_on_fantagraphics_doing_a_150k_kickstarter_for_spring/]

      Répondre à ce message

      • Répondu par Alex le 11 novembre 2013 à  11:12 :

        Pas l’esturgeon bien entendu : Tom Spurgeon. Pardon.

        Répondre à ce message

    • Répondu par silversurfer le 14 novembre 2013 à  19:02 :

      Le lien est dans l’article...

      (certes de manière discrète)

      Répondre à ce message

  • Au voleur !
    17 décembre 2013 11:44, par Alex

    Et comme si ça ne suffisait pas d’être en difficultés financières Fantagraphics et leur auteur Daniel Clowes viennent d’être victime d’un énorme plagiat perpétré par l’acteur -et réalisateur débutant- Shia LaBeouf. Voir ici :

    [http://www.buzzfeed.com/jordanzakarin/shia-labeouf-rip-off-daniel-clowes-howard-cantour]

    Répondre à ce message

    • Répondu par Michel Dartay le 17 décembre 2013 à  18:35 :

      Merci pour l’info que j’ignorais. Il est clair qu’il y a dans l’oeuvre de Dan Clowes de quoi inspirer bien des réalisateurs en panne d’inspiration. Mais ceci dit, il n’y a pas de lois sur le sujet aux Etats-Unis ? Clowes connait assez bien le cinéma, il n’a pas seulement eu son Ghost-World adapté...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Alex le 17 décembre 2013 à  19:40 :

        Certains commentateurs u.s semblent y voir un acte prémédité de la part de l’acteur car au générique il est stipulé : "A film by..." et non "Director..." Mais je ne connais rien à ces finesses. En tout cas, cette histoire me permet de filtrer certains films...

        Répondre à ce message

      • Répondu par Alex le 18 décembre 2013 à  00:34 :

        Et au fait -et même si c’est tirer sur l’ambulance, après tout ce triste personnage semble avoir bien peu de vrais remords, outre le fait qu’il s’est fait coincer- donc, saviez-vous que Mr LaBeouf auto-édite ses propres comics ? Un exemple de son travail ici :

        [http://comicsalliance.com/shia-lebeouf-comic-book/]

        Répondre à ce message