Fanzines & Graphzines à Paris

31 octobre 2012 0 commentaire

Profitez du long week-end qui s’annonce pour découvrir le terreau de la création de demain.

Depuis plusieurs jours, la Médiathèque Marguerite Duras à Paris est le haut lieu du fanzine et de l’autoédition graphique.

Le fanzine (néologisme, contraction des mots "magazine" et "fan") a été un des premiers lieux du renouveau de la bande dessinée dans le monde. Rappelons que les plus grands auteurs américains de l’Underground (Crumb, Moscoso, Spiegelman, Vaughn Bodé...) comme les plus grands mangakas y ont fait leurs débuts.

En France, ce processus d’autoédition est à l’origine de bien des vocations des acteurs de la bande dessinée d’aujourd’hui, de Jacques Glénat à Yves Schlirf, de Jean-Christophe Menu à Yassine, "l’esprit fanzine" a été le moteur de bien des créations.

Les Blogs ont quelque peu bouleversé le paysage, mais l’ "esprit fanzine" est toujours là et, à rebours de l’exercice souvent solitaire du web, ces publications sont autant d’aventures collectives qui permettent de se forger sa "petite idée" de l’édition.

Quel est l’état des lieux du fanzinat, quel moral ont les fanzineux ? Le Festival des Fanzines donne à découvrir plus de quatre cent fanzines et graphzines de tous les horizons. Un aperçu des nombreuses structures de l’édition alternative du monde entier.

DP

Jusqu’au 4 novembre 2012
Médiathèque Marguerite Duras, 115 rue de Bagnolet, Paris 20e

Voir en ligne : LE SITE DE L’EVENEMENT

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?