Fêtes de fin d’année : la BD envahit le métro parisien

14 décembre 2018 2 commentaires

On le sait : plus de 30% du chiffre d’affaires de la BD en France se réalise en octobre et décembre chaque année, avec une pointe en flèche dans les premiers jours de décembre.

C’est le moment où les éditeurs dégainent leurs best-sellers : Astérix, Lucky Luke, Blake et Mortimer, Lou, etc.

Mais c’est encore plus marquant cette année. C’est Casterman qui a tiré le premier en affichant partout les deux albums énervés de Philippe Geluck et de son chat, puis c’est Glénat avec le dernier album de Lou ! de Julien Neel.

Enfin, ces jours-ci, c’est Glénat encore qui dégaine trois campagnes : pour la série Conan, pour la série « Ils ont fait l’Histoire » coéditée avec Fayard, et pour la série « La Sagesse des mythes  » avec Luc Ferry en tête de gondole.

Fêtes de fin d'année : la BD envahit le métro parisien

Il doit faire face à Dargaud qui décline de la pub pour Le Chat du rabbin de Joann Sfar, Lucky Luke d’Achdé & Jul, Boule et Bill de Verron, le Blake et Mortimer de Sente, Van Dongen & Bersenik, Renaissance de Duval, Emem & Blanchard, les deux séries de Lupano, Les Vieux Fourneaux et Le Loup en slip… Ça cogne !


À cela s’ajoutent les affiches pour les films Astérix, Spider-Man New Generation et la nouveauté du moment Aquaman.

La baseline de la campagne de Dargaud est « La BD envahit la vie ». Elle envahit le métro parisien plutôt, il nous semble…

DP


Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Fêtes de fin d’année : la BD envahit le métro parisien
    16 décembre 2018 14:50, par Riton les gamelles

    Que je voudrais pas dire, mais que dans la dernière image, celle de la promo d’Astérix, on voit une femme en train d’accoucher au premier coup d’œil.
    Au second, on voit qu’il ne s’agit que d’Obélix en train de passer entre deux troncs d’arbre.
    L’image me parait voulue, c’est assez malin, même si c’est limite !

    Répondre à ce message

    • Répondu par pote le 24 décembre 2018 à  02:39 :

      Euh... mouais, je ne pense pas que les auteurs de cette affiche aient pensé à ça... Je crois que c’est plutôt vous qui avait l’esprit mal tourné.

      Répondre à ce message