Filigranes, la plus grande librairie de Bruxelles, attribue ses propres prix BD basés sur la sélection d’Angoulême

23 mars 2014 12 commentaires

Pour la seconde année consécutive, la plus grande librairie bruxelloise organisait ce vendredi ses "Filigoulême". L’équipe de ces librairies nous en explique les raisons :

"Chaque année, à la fin du mois de janvier, le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême rend son palmarès des meilleurs auteurs et des meilleurs BD de l’année précédente. Et chaque année, qu’on soit d’accord ou non avec le verdict, ce palmarès nous fait causer et engendre d’interminables discussions passionnantes !!! Voilà pourquoi, pour la deuxième année consécutive, nous avons eu envie de demander à nos clients leur avis sur la question et d’établir notre propre palmarès !"

Après deux mois de votes des lecteurs de la librairie, voici ci-dessous le palmarès qu’ils ont établi sur la même base que les sélections du FIBD 2014.

Bien entendu, on retrouve quelques similitudes avec le palmarès officiel, mais également quelques divergences.

Filigranes, la plus grande librairie de Bruxelles, attribue ses propres prix BD basés sur la sélection d'Angoulême Grand prix Filigoulême 2014 : Manu Larcenet

- Prix du meilleur album : Mauvais genre de Chloé Cruchaudet (Delcourt), suivi de près par Annie Sullivan & Helen Keller de Joseph Lambert (Ça et là/ Cambourakis)

- Prix de la meilleure BD jeunesse : Jane, le renard et moi, d’Isabelle Arsenault & Fanny Britt (La Pastèque).

- Prix de la BD "vintage" : Cowboy Henk, de Kamagurka et Herr Seele (Fremok).

- Prix "chouchou" : Gisèle & Béatrice de Benoit Feroumont (Dupuis)

CLD

À quelques prix déjà présents à Angoulême, Filigranes rajoute le prix Chouchou pour récompenser un album marquant, en dehors des sélections du FIBD.
Une partie des lauréats était réunie pour cette remise de prix : Edgar Kosma et Pierre Lecrenier pour "Le Belge", Herr Seele pour "Cowboy Henk", Benoit Feroumont pour "Gisèle et Béatrice", Benoit Ers pour "Hell School", Nicolas Pitz pour "Les Jardins du Congo", Ben Dessy pour "Macadam Valley" et Thomas Gilbert pour "Oklahoma Boy".

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
12 Messages :
  • C’est très belgo-belge tout ça... et totalement stupide de se baser sur les sélections du FIBD, ça sclérose d’autant plus et élimine d’entrée d’excellents bouquins qui n’ont pas la carte, qui ne sont pas hype.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Roland le 24 mars 2014 à  09:16 :

      J’ai eu la même impression. C’est pathétique et un peu immature.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Guerlain le 24 mars 2014 à  14:00 :

      belgo-belge en honorant Larcenet ou Cruchaudet, les frontières de la Belgique ont explosé :o)
      Le choix de s’en tenir à la sélection du FIBD est en effet très bizarre, surtout que, pour une librairie généraliste, Filigranes possèdent un rayon BD et des vendeurs qui peuvent rivaliser avec pas mal de libraires spécialisées.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 24 mars 2014 à  21:10 :

        C’est peut-être la "partie des lauréats (qui)était réunie pour cette remise de prix " qui est très belgo-belge.

        Répondre à ce message

    • Répondu le 24 mars 2014 à  20:25 :

      J’y vois là de l’humour et une façon de dire que le jury du festival d’Angoulême ne fait pas forcément autorité.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Francois Pincemi le 25 mars 2014 à  11:45 :

        Une sélection finale moins pointue que celle des prétendus "fauves", même si je n’ai rien contre les félins qui s’approchent des jeunes gazelles et antilopes... Le pointu fait mal ; essayer de vous asseoir sur une aiguille ou une grosse épingle et vous verrez ce que vous ressentez !

        Répondre à ce message

      • Répondu par Guerlain le 25 mars 2014 à  14:07 :

        mais on valide la sélection, comme si elle était la seule valable. Il aurait été plus intéressant que Filigranes ne dévoile "sa" liste.
        Ou bien, pourquoi ne pas proposer un "prix des prix" comme en littérature ? On reprend les gagnats des principaux festivals et palmarès (angoulême, acbd, prix diagonale, prix fnac, solliès, bdgest...) et on soumet les vainqueurs au vote. les albums primés sont issus de’horizon très différents et donnent une bonne idée de la richesse de bd actuelle

        Répondre à ce message

  • Personnellement je trouve l’initiative très intéressante car les prix sont attribués en fonction des lecteurs et non des professionnels

    Répondre à ce message

  • Très bon choix en tout cas pour le second prix (Helen Keller)
    Filigranes est non seulement la plus grande librairie bruxelloise mais la plus grande au monde de plein pied.
    Toujours bien conseillée au rayon bd et avec gentillesse.

    Répondre à ce message

  • Client très régulier de Filigranes j’approuve cette sympathique initiative (et le résultat :-)) et ne comprend pas le point de vue des détracteurs ci-dessus. Pour info, Filigranes c’est plus de 20 libraires et les deux du (très large) rayon BD sont des pros qui n’ont pas grand chose à envier aux librairies spécialisées BD du centre ville.

    Répondre à ce message

  • Merci pour les compliments !
    Et pour les critiques, elles sont entendues, puisque l’objectif pour l’édition 2015 est de proposer à nos clients de voter à partir de notre propre sélection (que jusque là par manque de temps nous n’avons pas eu la possibilité d’établir...) ! A l’année prochaine donc !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Paul le 25 mars 2014 à  16:41 :

      l’objectif pour l’édition 2015 est de proposer à nos clients de voter à partir de notre propre sélection

      L’idéal serait qu’il n’y ait pas de sélection et qu’on puisse voter pour un album sorti dans l’année, point de copinage de cette façon.

      Répondre à ce message