Fin de partie pour MAD magazine, le fleuron de la presse satire américaine ?

4 juillet 2019 0 commentaire

Le magazine satirique américain, fondé en 1952 chez EC comics par le tandem Gaines-Kurtzman, et dont Alfred E. Neuman était devenu l’emblème, a été un véritable phénomène de société pendant des années avant de connaître ces dernières décennies un déclin qui aboutit à sa restructuration en 2018 et son rachat par DC Comics (Groupe Warner).

Devenu bimensuel, le magazine satirique revoit complètement sa formule après seulement 18 mois d’exploitation et son passage sur la côte Ouest. Le titre disparaîtra des kiosques américains pour ne plus être disponible qu’en librairie et par abonnement.

Le dernier numéro kiosque, le MAD #9, prévu pour début août, sera également l’avant-dernier numéro à présenter un contenu original. Les prochains seront consacrés à l’édition d’archives et seules les couvertures seront inédites. Le contenu original sera réservé aux éditions spéciales, comme les hors-séries de fin d’année.

Bien que riche d’un matériel vieux de 67 ans, il est probable que cette décision soit un premier pas vers la clôture du magazine. Le site Vulture relayait les propos d’une source anonyme expliquant que la majorité de l’équipe avait été licenciée tandis que l’autre était partie d’elle-même.

DC comics n’a pour l’heure pas encore communiqué officiellement sur le sujet.

TF

Fin de partie pour MAD magazine, le fleuron de la presse satire américaine ?

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?