France / Japon : Vous avez dit surproduction ?

15 octobre 2008 4 commentaires

Toujours selon Chigusa Ogino de l’agence Tutle Mori Agency, le Japon a produit 11.368 nouveaux titres de BD en 2007 contre 3312 nouveautés sur le marché français. Vraiment cette surproduction en France, c’est terrible.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • France / Japon : Vous avez dit surproduction ?
    15 octobre 2008 20:59, par Arnaud

    Sauf que le système économique et éditorial est radicalement différent là-bas en ce qui concerne la BD, et vu la différence du nombre de lecteur sur ce secteur, la notion de surproduction est tout de même sensiblement différente entre le Japon et la France.

    Et oui, la France est en surproduction de BD, sinon j’en serais pas à refuser de prendre des titres dans ma librairie faute de places et de moyens. Si on veut éviter un turn over trop rapide des TG et laisser une chance à une nouvelle BD, il faudrait en sortir moins.

    Répondre à ce message

    • Répondu par BDvoreur le 17 octobre 2008 à  15:32 :

      C’est la production qui est trop importante ou votre boutique qui est trop petite ?

      Répondre à ce message

  • Vous pouvez toujours faire de l’ironie Mr Pasamonik, la différence c’est qu’au Japon, TOUT LE MONDE lit des mangas, quelques soient leurs âges, sexes ou condition, ce qui est très loin d’être le cas en France.

    Répondre à ce message

  • France / Japon : Vous avez dit surproduction ?
    16 octobre 2008 05:37, par Fred Boot

    Ca ne veut rien dire cette brêve qui se veut ironique, que cela soit dans un sens ou dans l’autre (les habitudes éditoriales sont distinctes, le nombres de lecteurs dans chaque pays est différent (2 fois plus d’habitants au Japon), et quid des bénéfices faits par les éditeurs, de la progression ou non du nombre de lecteurs, etc...).

    Partisans va ! ;) (je précise que je ne crois pas non plus que nous soyons en période de surproduction, ce terme me laisse d’ailleurs toujours perplexe)

    Répondre à ce message