François Rivière & Benoît Mouchart préparent une biographie d’Hergé

10 septembre 2009 5 commentaires Actualité

François Rivière (écrivain, scénariste et critique littéraire) et Benoit Mouchart (directeur artistique du Festival d’Angoulême) préparent une biographie d’Hergé. Les deux auteurs réaliseront un portrait du père de Tintin qui paraîtra chez Robert Laffont en 2011, à la sortie du premier film de Steven Spielberg & Peter Jackson.

MDS

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Encore une biographie d’Hergé ! Stop on sait tout déjà. En Belgique cette semaine le magazine Le Vif propose un énième hors série Hergé, stop ! stop !stop ! c’est l’overdose

    Répondre à ce message

    • Répondu par Zmylpat007 le 11 septembre 2009 à  12:13 :

      En même temps, t’es pas obligé d’acheter...

      Répondre à ce message

    • Répondu le 11 septembre 2009 à  21:12 :

      Qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir nous raconter que nous ne sachions déjà ? Ce qui est sûr, c’est que je m’abstiendrai de me rendre complice de cette opération commerciale, d’abord parce que la motivation première de ces "écrivains" tombe sous le sens, et ensuite parce que je ne suis pas encore remis de la lecture de la bio affligeante de Jacobs qu’ils ont osé publier en 2003 (en revanche, j’avais trouvé celle de van Melkebeke intéressante). Je me demande ce qu’Hergé pense(rait) de tout ça...

      Répondre à ce message

  • Parce qu’il y a encore quelque chose a dire d’Hergé ? Je ne souhaite pas bonne chance aux auteurs qui, à l’évidence, tentent de profiter de l’effet publicitaire des films à venir. Je regrette par contre qu’il n’existe aucune biographie digne de ce nom de Franquin, je suppose qu’il s’agit là d’une volonté de la famille...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle François, amateur-expert en BD de qualité. le 11 septembre 2009 à  21:21 :

      Bien d’accord avec vous, mon cher PPV (votre pseudo rappelle un peu procés-verbal, c’est sympathique !°). Il me semble tout de même que faire une bio de Hergé relève d’une certaine facilité commerciale (le sujet se vend bien) ; le problème, c’est que pour faire une nouvelle bio qui vaille la peine (j’ai failli oublier le e !), il faudrait qu’elle soit gorgée d’éléments nouveaux. On a déjà exploité les témoignages de ses collègues et collaborateurs, sa correspondance, ses lectures. Que va t’on nous proposer là ? S’il s’agit d’une nouvelle réécriture sous jacquette différente (je dis çela, ne me traitez pas d’homophobe !), je crains bien que Assouline, Goddin et Peeters ne me suffisent déjà.

      Il reste de nombreux sujets vierges à explorer en BD : messieurs les biographes, biblimachins, compilateurs et usurpateurs du talent d’autrui, cessez donc de rabachez sur les mêmes sujets, et ouvrez vous un peu l’esprit que diable ! La BD du XXème siècle regorge de talents immenses, pourquoi tournez vous toujours autour des mêmes têtes(les 3 plus gros bêtesellers ?? ehehehehe !°)) ?

      Répondre à ce message