Fred s’apprête à publier son autobiographie

24 octobre 2008 10 commentaires Actualité
🛒 Acheter

L’un des piliers historiques de Hara Kiri et de Pilote publiera chez Dargaud en 2009 son autobiographie. Enjoué hier soir, Fred racontait sa présence chaque année à l’Académie des Grands Prix du Festival d’Angoulême invités chaque année par la ville et dont il est le doyen : s’il ne suit pas précisément l’actualité de la bande dessinée, il se tient néanmoins au courant. « Et puis, dit-il, pour élire un Grand Prix, un seul dessin suffit ».

Le dessinateur de Philémon âgé de 77 ans raconte également son opération à cœur ouvert intervenue en avril dernier, déplorant que, pendant trois mois d’hospitalisation, peu d’amis étaient venus le voir. « Dans ces cas-là, on voit qui sont ceux qui restent » dit-il un peu amer.

DP

Fred s'apprête à publier son autobiographie
Cavanna et Fred, hier soir à la soirée Hara-Kiri

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Fred s’apprête à publier son autobiographie
    24 octobre 2008 15:14, par julien

    Il ressemble de plus en plus à Maurice Pialat,Fred...Il est de ses vrais poètes,m^me si le qualificatif est un peu facile ;il y a beaucoup à rever dans ses dessins...

    Répondre à ce message

    • Répondu par chris64 le 25 octobre 2008 à  21:23 :

      De plus, si je peux me permettre, Sfar cite régulièrement Fred comme un des auteurs majeur qui l’ont inspiré. Comme quoi ...

      Répondre à ce message

  • Fred fut l’un des géants des revues Hara-Kiri et Pilote
    24 octobre 2008 15:34, par François Pincemi

    notamment grâce au merveilleux et cruel (mais si bien dessiné !!) Petit cirque, et à son onirique Philémon. C’était de la BD virtuose, accomplie de façon modeste à l’écart des grands médias. Si je comprends bien , le pauvre Fred a subi une dure opération, je lui souhaite un prompt rétablissement. Il est clair que ses albums n’ont pas la visibilité qu’ils méritent en librairies BD. Sa sensibilité en fait pour moi un des précurseurs de la BD indé si à la mode aujourd’hui. Je l’avais rencontré à l’époque de la sortie du Corbac aux baskets, il m’avait offert une superbe dédicace. Dommage qu’il ait été si en avance sur son temps...

    Répondre à ce message

    • Répondu le 24 octobre 2008 à  16:01 :

      C’était de la BD virtuose, accomplie de façon modeste à l’écart des grands médias

      Pilote et Hara Kiri ne sont pas particulièrement d’obscurs petits fanzines.

      Répondre à ce message

      • Répondu par François Pincemi le 24 octobre 2008 à  22:04 :

        Je suis bien d’accord, mais Fred n’a jamais bénéficié de l’enthousiasme des médias, notamment parce qu’il n’appartient pas à la nouvelle génération d’auteurs à la mode qui communiquent bien (et aussi parce que sa production est également en repli.Combien de nouveaux albums sur les dix dernières années ?). Allez donc comparer ce qui est fait sur lui et ce qui a été dit sur Satrapi, Trondheim ou Sfar !!

        Quant à sa participation à Pilote, il me semble qu’à l’époque, Gotlib, Greg, Gir ou Druillet furent un peu plus mis en vedette.

        Répondre à ce message

        • Répondu par sergio Salma le 25 octobre 2008 à  13:49 :

          Cher Monsieur Pincemi
          vous en faites une obsession, ça devient lourd ; c’est ce que l’intervenant essaie de vous dire. Il n’y a pas d’un côté les vedettes sous les feux de l’actu et puis les artistes tristes de ne pas l’être. Arrêtez de penser que l’exposition est une fin en soi et surtout ne mélangez pas les époques.

          Votre mémoire courte va de pair avec de vrais enthousiasmes ; Fred grâce à Pilote , hebdomadaire à une époque, a eu des millions de lecteurs. Il a travaillé avec les plus grands et son Philémon a très souvent été cité comme une oeuvre majeure.

          Vous opposez 3 ou 4 grandes stars médiatiques actuelles comme si elles étaient les seules à exister. Il y a 2000 nouveaux auteurs aujourd’hui, de la catégorie qui vous rend chatouilleux et ils sont une poignée à être mis en avant. Des dizaines , des centaines d’autres travaillent , vivent de leur métier sans pour autant faire la une des magazines que vous avez aussi dans le nez (décidément beaucoup de choses dans ce nez). Pitié, ne parlez pas des choses qui vous dérangent quand vous abordez un sujet qui vous intéresse. Fred est un grand monsieur. Le temps qui passe fait son oeuvre. On s’en fiche un peu de savoir que vous avez un pincement au coeur , monsieur Pincemi, chaque fois qu’un auteur mériterait selon vous , à cause de son talent, sa place dans l’histoire de la bande dessinée, une reconnaissance bien artificielle au demeurant.
          Sachez aussi que la plupart des artistes et dessinateurs sont des personnes très discrètes voire timides , d’où souvent leur inclination à exercer un métier derrière lequel ils se cachent.

          Ce qui importe à la très grande majorité des auteurs c’est avant tout de pouvoir continuer à exercer leur art tranquillement et sur la durée. S’il y a succès, c’est merveilleux ; s’il y a ventes extraordinaires et reconnaissance médiatique c’est inespéré mais ce n’est pas ce qui motive la plupart des gens que je connais.

          Les magazines d’une certaine presse ont bien le droit d’avoir des chouchous ; soit parce qu’ils correspondent à leurs envies de lecture soit parce qu’ils sont extrêmement talentueux. Vous n’avez pas le droit de décrier les goûts des autres , gardez donc pour vous votre petite amertume à ce sujet.

          Répondre à ce message

        • Répondu par Dominique le 25 octobre 2008 à  14:40 :

          Allons donc ! Fred a été un des supports de l’émission du Tac au tac à la télévision encore en noir et blanc, il a fait de la radio sur Europe1 en compagnie de Gotlib et Goscinny, de la chanson avec Dutronc, du dessin animé bien plus tard sur Canal+. Il n’a jamais été oublié des médias, mais il a connu une période personnelle difficile pendant plus de vingt ans pour des raisons qui ne regardent en fait que lui et sa famille. En fait, il a manqué d’actualité à cause de ses derniers albums sporadiques sur lesquels il ne tenait pas à s’exprimer car cela lui servait de thérapie, et puis on attend toujours le dernier Philémon qu’il disait avoir bouclé à moitié il y a trois ou quatre ans. C’est une fin de vie qui me fait songer à celle de Macherot, en retrait, mais pas du fait d’un mépris des grands médias. Philémon est toujours une des valeurs sûres de l’édition, il se vend de manière constante, peu mais bien.

          Voir en ligne : http://champignac.hautetfort.com

          Répondre à ce message

  • Fred s’apprête à publier son autobiographie
    27 octobre 2008 13:42, par David

    Fred est, dans les milieux "intellectuels", considéré comme un maître incontournable au même niveau que Winsor McCay, Moebius, Pratt, Druillet, Sempé, Hergé et Franquin... ( pour l’anecdote il me semble qu’il était l’auteur BD favori de François Mitterrand) Il figure dans la liste des œuvres à étudier de l’éducation nationale ( Philémon)...Sa poésie, son dessin, ses idées géniales font toujours réver ; on attend une réédition grand format avec de belles couleurs digne de ce génie.Les libraires se réjouiront de le faire (re)découvrir auprès du lectorat dit "populaire".Une valeur sûre, une œuvre qui se vend toujours, à condition d’être mise en valeur...
    Vivement la sortie de ses mémoires ! Et vivement le prochain album !!!

    Répondre à ce message

  • Fred s’apprête à publier son autobiographie
    28 octobre 2008 13:11, par LecFred

    Fred est un très grand de la bande dessinée tout simplement et son oeuvre est faite, elle, pour durer.

    Répondre à ce message

  • Fred s’apprête à publier son autobiographie
    29 octobre 2008 07:46, par Grmt

    Je crains que cette "autobiographie" soit faite (en partie ?) d’une compilation d’entretiens qui ont été publiés dans La lettre de Dargaud ces dernières années. Si c’est ça, c’est pas bien fameux. Espérons autre chose.

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD