Fuego s’enflamme pour les Simpson

18 juin 2009 3 commentaires
Fuego s'enflamme pour les Simpson
La couverture signée Zébé
© Dupuis, 2009

En couverture de ce troisième numéro du supplément trimestriel de Spirou [1], Zébé présente Matt Groening (le génial créateur de la famille la plus jaune des États Unis, mais aussi de la non moins excellente -mais moins populaire- série Futurama) entouré par quelques uns des personnages nés sous son crayon.

Toujours dirigé par Hervé Bourhis, ce Fuego-là s’est donc mis en tête de rendre hommage aux Simpson et à leur papa pour fêter les 20 ans de la série culte.

Comme précédemment, les signatures sont diverses et variées. On retrouve notamment des strips de Bastien Vivès ou Sébastien Chrisostome, une demi-page un peu folle signée Libon ou encore une étrange histoire poétique de Bouzard. Sont également au programme François Ayroles, Brüno, Hugues Dayez, Christophe Gaultier, Pascal Girard, Sylvain Marc, Hugo Piette, Pluttark, Sergio Salma, Rudy Spiessert et Thiriet.

L’intérêt du contenu, plus que la qualité, est un peu inégal, mais les fans se réjouiront des quelques anecdotes et des références agrémentant ces 8 pages.

BG

[1joint, pour les abonnés, au numéro 3715

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • C’est qui ce Zébé ? On dirait vraiment du ZEP, lettrage compris.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Baptiste Gilleron le 18 juin 2009 à  23:15 :

      Zébé est l’auteur de Nébulo, édité chez Carabas. Rien à voir avec Zep, donc.

      Vous pouvez lire son blog ici : http://zebeblog.blogspot.com/

      Répondre à ce message

      • Répondu le 19 juin 2009 à  12:54 :

        Rien à voir avec Zep, donc.

        Beaucoup à voir au contraire.Sur ce dessin, l’ifluence de Zep est patente, lettrage et couleurs comprises, et sur le site de ce dessinateur (fort doué), on voit que son style humoristique (lorsqu’il se représente) à un vrai lien de parenté avec le style de Zep (quand lui-même se dessine comme dans Coupé en tranches). Belle influence qui n’enlève rien au grand talent de Zébé.

        Répondre à ce message