Gaza 1956 de Joe Sacco au cinéma

3 février 2012 4 commentaires

Le Québécois Denis Villeneuve, à qui l’on doit le film Incendies [1] (finaliste de l’Oscar du meilleur film étranger en 2011), réalisera une adaptation cinématographique de l’album Gaza 1956, en marge de l’histoire (Footnotes in Gaza) du célèbre reporter de la bande dessinée. Villeneuve se serait entendu avec Joe Sacco, ainsi qu’avec Amiel Tenenbaum, de la boîte de production française Tu vas voir, qui détient les droits d’adaptation de l’œuvre. Le film devrait prendre la forme d’un long métrage d’animation. Sacco et Villeneuve collaboreront au scénario.

Denis Villeneuve affirme qu’il s’agit pour lui d’un coup de cœur, puisqu’il a beaucoup aimé l’album de Sacco. Le réalisateur travaillera prochainement à la réalisation du film Un ennemi, adaptation du roman L’autre comme moi du prix Nobel José Saramago.

MSJ

Pour en savoir davantage, lire cet article paru dans le quotidien La Presse.

[1D’après la pièce de Wajdi Mouawad.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Gaza 1956 de Joe Sacco au cinéma
    3 février 2012 15:35, par Avi

    Joe Sacco utilise la délégitimisation d’Israel depuis des lustres comme d’autres utilisent la pornographie. Cela a des conséquences graves, c’est pas très reluisant mais c’est son business, cela lui réussit bien. Triste époque pour la bande dessinée.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 3 février 2012 à  16:47 :

      je pensais qu’il utilisait plutôt la "délégitimisation" des droits des Palestiniens par Israël.
      je dois me tromper...

      Répondre à ce message

    • Répondu par Albert le 3 février 2012 à  17:14 :

      Joe Sacco utilise la délégitimisation d’Israel

      Faut pas exagérer et refaire l’histoire, en Israël même beaucoup sont contre la politique du gouvernement dans les territoires occupés et les colonies.

      Répondre à ce message

    • Répondu par samson013 le 16 août 2013 à  14:56 :

      au contraire je trouve le travail colossal de joe sacco salvateur ! il nous rappelle que la bd, loin de n’etre qu’un objet de loisirs, peut etre un outil efficace pour dénoncer les exactions de certains etats qui oppriment une partie de la société sans jammais subir de réprimandes ! j’attends ce film avec bcp d’enthousiasme et d’espoir !

      Répondre à ce message