Gen d’Hiroshima, Prix Asie de l’Association des Critiques BD

7 juillet 2007 2 commentaires

L’ACBD a décerné aujourd’hui son « Prix Asie » à l’occasion de la huitième édition de Japan Expo. Une sorte de revanche sur le Festival d’Angoulême, comme nous vous l’expliquions précédemment.
Le premier « Grand Prix Asie » de l’ACBD a été décerné à « Gen d’Hiroshima » de Keiji Nakazawa (Vertige Graphic).

« La plus grande vertu de ce travail est son abrupte et totale sérénité. Sa conviction et son honnêteté nous permettent de croire à l’incroyable, à l’impossible qui pourtant se produisit à Hiroshima. C’est l’art inexorable du témoignage » écrivait Art Spiegelman dans la préface de l’édition américaine. Les dix volumes, aujourd’hui intégralement publiés en français, racontent la jeunesse de Keiji Nakazawa, un jeune garçon -l’auteur de la BD- qui était présent à Hiroshima au moment où a éclaté la bombe.

C’est un choix logique pour l’Association des Critiques BD, une groupe composé surtout de spécialistes de la BD franco-belge et de non-spécialistes du manga. « Si des chroniqueurs spécialisés en manga veulent rejoindre notre association, avait déclaré hier Laurent Mélikian, secrétaire du Prix Asie de l’ACBD, aux Japan Expo Awards, ils sont les bienvenus ».

En choisissant un titre au caractère humaniste et universel, ils ne se trompent pas : il séduira aussi bien les amateurs de manga que les défenseurs de l’école franco-belge.

DP et AC

Lire aussi notre suite d’articles "6 août 1945 : La bombe en héritage"

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :