Gordo, un singe contre l’Amérique

1er mars 2010 0 commentaire

En juin 2008 paraissait l’album « Gordo, un singe contre l’Amérique » aux éditions L’Atalante, sur un scénario de Fabrice Colin, dessiné par Fred Boot.

Comme beaucoup de bandes dessinées publiées en ces temps de production abondante, elle n’eut pas le succès de librairie escompté. Elle disparut des bacs...

Mais depuis plusieurs jours, les internautes bédéphiles peuvent la redécouvrir de façon quotidienne, au rythme de quelques cases par jour. L’occasion de découvrir son illustre héros : Gordo.

Gordo, un singe contre l'Amérique

Gordo est un singe dans un monde d’hommes, ce qui ne l’empêche pas de porter le smoking, siroter des bloody-mary et courtiser des starlettes. Une en particulier qui collectionne les amants et dont le dernier des heureux élus n’est autre que l’inventeur des fusées V2. La suite ne sera pour Gordo qu’une succession de plans foireux.

Dans un Los Angeles de 1958, les auteurs nous livre un scénario inspiré par les grands films noirs, retraçant la vie de Gordo, que l’on dit singe de test pour missile Jupiter, mais qui en réalité un personnage dangereux pour le gouvernement de l’époque, en raison des informations qu’il détient.

La seconde vie de cet album s’agrémente d’une interview et d’une bande-son pour une histoire signée de l’un de nos meilleurs écrivains de SF, d’Heroic Fantasy et de Fantastique, dont le parcours dans le monde de la BD mériterait plus remarqué.

ND + DP

Commander l’ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

Voir en ligne : Lire "Gordo, un singe contre l’Amérique"

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?