Hate, le comic indé le plus vendu aux États-Unis dans les années 1990

Revival ✏️ Peter Bagge chronique sociale Etats-Unis 🛒 Acheter

Dans la bande dessinée indépendante nord-américaine, pas trop mal connue en France, nous manquions cependant depuis longtemps dans les rayons d’une pièce essentielle. Après Robert Crumb, Art Spiegelman, Chris Ware, ou Daniel Clowes, c’est Peter Bagge qui, enfin, débarque en français. Édité par Revival dans une édition complète de mille pages, Hate était le comic book alternatif le plus vendu aux États-Unis au milieu des années 1990.

Dans Hate, Bagge met en lumière la génération grunge des années 1990 à travers son alter ego autofictionnel. Il plonge le lecteur au plus profond de cette période caractéristique de révolte et de contre-culture.

Nous suivons donc Buddy Bradley, un gros feignant avec un vague look à la Gaston Lagaffe dominé par le sentiment qui donne le titre à l’album : il déteste la société, les parents, le travail et toute forme d’autorité arbitraire. Il s’agit néanmoins d’une haine "gentille", à la limite du pathétique, devenant ainsi le ressort principal de l’humour dévastateur et caractéristique de l’œuvre. Notre héros est entouré d’un certain nombre de personnages qui lui rendent bien cette haine, qu’ils soient losers, camés, starlettes d’un jour, musiciens ratés ou banlieusard en goguette.

Hate, le comic indé le plus vendu aux États-Unis dans les années 1990

Ce comic book raconte l’histoire d’une génération, celle qui écoutait des good vibrations ponctuées de "No Future" ou de "Punk is not dead".

Hate est aujourd’hui (ré-)édité par les éditions Revival, les éditeurs des Cahiers de la bande dessinée, en trois tomes de plus de trois cents pages chacun. Joli travail !

TS & rédaction

Hate, tome 1 de Peter Bagge
328 pages en NB, relié — 29 €

2 tomes à paraitre fin 2022 et 2023

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


🛒 Acheter

Code EAN : 9791096119561

A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Rackham a traduit en 2006 une grande partie (voire l’intégrale ?) de Hate, sous les titres En route pour Seattle et En route pour le New Jersey !.

    Il serait intéressant que l’auteur de l’article explique la différence entre les deux éditions (même traduction ? raisons du changement ?).

    Répondre à ce message

    • Répondu le 16 avril à  17:17 :

      L’auteur de cet article n’est en effet pas allé se renseigner beaucoup plus loin que dans le communiqué de presse émis par Revival...

      Revival qui semble justement compter sur cette amnésie journalistique pour s’ériger en éditeur pionnier, alors qu’ils n’enfoncent que des portes ouvertes : l’édition de Rackham comportait deux énormes pavés de "Buddy Bradley", plus le prequel "the Bradleys".

      C’était un très gros et salutaire boulot de leur part, alors merci de ne pas faire comme si ces traductions françaises n’avaient jamais existé.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Un libraire le 16 avril à  17:30 :

      La 4° de couv de cette nouvelle édition dit reprendre les numéros 1 à 15 du comix.
      Le "En Route pour Seattle" de Rackham est censé reprendre les numéros 1 à 15 du comix Hate.
      Je n’arrive pas non plus à comprendre ce que l’édition de Revival a de plus.

      Répondre à ce message