Hero Festival 2015 : un rendez-vous marseillais de l’imaginaire

26 octobre 2015 0 commentaire

Après un premier essai réussi l’an dernier, le Hero Festival revient les 7 et 8 novembre 2015 au Parc Chanot à Marseille, pour un rendez-vous autour des héros de la bande dessinée, qu’elle soit européenne, américaine ou asiatique, mais également des jeux vidéo, du cinéma et des nouvelles technologies.

Cet évènement qui se veut donc large, et ouvert à tous les publics, les familles, les professionnels et les passionnés, se structure autour de quatre espaces, répartis sur plus de 10 000 m2 et deux halls :

Hero Festival 2015 : un rendez-vous marseillais de l'imaginaire l’univers « Amérique » consacré aux comics, aux dessins animés, au cinéma et aux séries,
- l’univers « Europe » sur la bande dessinée, l’Héroïc Fantasy, la culture médiévale et doté d’un village SteamPunk,
- l’univers « Asie » dédié aux mangas et à la culture nippone,
- l’univers « Ludopolis » où se retrouvent les amateurs de jeux vidéo et nouvelles technologies.

Le festival propose 80 invités (vous pouvez retrouver la liste ici), dont un acteur de Game of thrones dont l’identité demeure secrète, des dédicaces, des conférences, des expositions, des ateliers, des animations, des spectacles, des concours Cosplay, des tournois, des jeux concours, des boutiques spécialisées.

Et plus particulièrement :

- le village Starwars : 800 m2 qui accueillera l’exposition Star Wars An Art Odyssey et proposera diverses animations,
- la présence du Trône de Fer de la célèbre série,
- une ferme médiévale avec animaux de la ferme et tours de poney,
- un espace de jeux où les visiteurs retrouveront des jeux de rôle, des jeux plateaux, des jeux de cartes,
- le monde des Mini Héros dédié aux 2-8 ans,
- un espace d’ateliers culinaires et créatifs,
- une nocturne, le samedi soir jusqu’à 22 heures, avec des concerts de génériques, de musiques de films, de jeux vidéo, etc.

GB

Hero Festival 2015
Parc des Expositions
du Parc Chanot à Marseille
Les 7 et 8 novembre 2015
Tous les détails sur le site du Festival

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?