Histoire(s) du manga moderne : un projet de crowdfunding

25 mai 2014 0 commentaire

Via My Major Company, deux auteurs, Matthieu Pinon et Laurent Lefebvre, sponsorisés par le Dernier Incubateur avant la Fin du Monde de Cédric Littardi, lancent un appel à financer un projet d’ouvrage consacré à l’histoire récente du manga. L’ouvrage sera en outre illustré par Nicolas Hitori De.

Abordée de manière, semble-t-il , à séduire avant tout le profane, mais aussi l’amateur éclairé, cette histoire du manga proposera chaque pour année, de 1952 à 2012, une double page comportant, à gauche, des éléments de contextualisation et de mise en perspective et, à droite, le portrait d’un auteur ayant marqué cette année.

Comme tout projet de crowdfunding, celui-ci propose diverses récompenses et exclusivités aux contributeurs. Et la promesse d’influer sur la finalisation de l’ouvrage. Prévu pour fin 2014, il devrait compter environ 160 pages, au format 27x24 cm et sera tiré à 2000 exemplaires. Pour un prix public de 25 euros.

La campagne de financement, qui a débuté avec Geekopolis à la mi-mai et s’achèvera début juillet, lors de Japan Expo, espère lever 7500 euros. Que complètera le Dernier Incubateur avant la Fin du Monde, structure dérivée du Dernier Bar de Cédric Littardi. Rappelons à cette occasion que ce dernier n’est pas un un nouveau-venu dans le milieu geek et manga puisqu’il dirigea, entre autres choses, Kazé de 2001 à 2012, qu’il quitta alors que la maison d’édition passa complètement sous le contrôle de Viz Media, le bras armé des Shueisha et Shogakukan en Europe.

Rappelons également qu’une précédente campagne de financement avait été lancée début avril pour le même projet, visant le marché anglophone cette fois, récoltant 8000 dollars sur les 18000 attendus.

Voici, pour finir, quelques visuels pour mieux en apprécier la portée.

AP

Histoire(s) du manga moderne : un projet de crowdfunding

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?