Hommage à José Ramón Larraz, le créateur de Paul Foran

27 février 2013 9 commentaires
Hommage à José Ramón Larraz, le créateur de Paul Foran
Paul Foran
Par José "Gil" Larraz & Montero - (c) Dupuis

Le 1er mars prochain, la librairie-galerie Hors-Série, en partenariat avec Offscreen Film Festival, le Cinéma Nova, la Cinematek et la Crypte Tonique, organisera une exposition consacrée au dessinateur José Ramón Larraz, plus connu chez nous sous le pseudonyme de Gil.

Durant cette exposition, un large choix de matériel rare et de planches originales, publiées initialement dans Spirou et provenant d’archives récemment redécouvertes, sera présenté pour la première fois au public. Le vernissage est prévu le 14 mars, en présence de José Larraz.

Né à Barcelone en 1928, José Ramon Larraz est un artiste protéiforme. Il est à la fois auteur de BD, photographe et réalisateur.
Après avoir démarré sa carrière en Espagne, Larraz s’installe en France en 1953.

Il rejoint par la suite Bruxelles où il travaille pour les éditions Dupuis à partir de 1966. Durant cette période, il côtoie Franquin, Peyo et Morris. ..

Pour le Journal de Spirou, il publia ses séries les plus connues : Christian Vanel, Michael et surtout Paul Foran, le détective du mystère et de l’angoisse.

Parallèlement au neuvième art, José Larraz réalisa de nombreux romans-photos mais surtout, il se lança dans le cinéma, suite à une rencontre avec le réalisateur du mythique Ange bleu, l’Autrichien Josef von Sternberg.

Le cinéma de José Larraz fut remarqué pour son audace et ses qualités formelles. Il cultivait un cinéma nourri à l’horreur gothique, à la sexualité débridée en territoire hostile. Une démarche originale et exigeante qui a connu un début de consécration en 1974, année où son film Symptoms est sélectionné au Festival de Cannes.

Longtemps marginalisée et introuvable, son œuvre fait depuis peu l’objet d’une réhabilitation dans son pays d’origine... et à Bruxelles !

CMD

Infos pratiques et liens

6e Offscreen Film Festival

du 6 au 24 mars 2013

Hors-Série

Rue du Midi / zuidstraat 67, Bruxelles 1000 Brussel

T +32(0)2 534 79 59

heures d’ouverture :

LU-SA

10:30 - 18:30

DI

12:30 - 18:30

Voir en ligne : 6e Offscreen Film Festival

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • le dessinateur de Paul Foran ?
    Il a surtout était scénariste sur Paul Foran, non ? En tout cas, il a laissé beaucoup de place à ses "assistants". Notamment Bernet.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Anne LIZON le 19 août 2013 à  13:46 :

      puis je le contacter ? sa fille française : Anne.
      anne.lizon@laposte.net

      Répondre à ce message

  • Hommage à José Ramón Larraz, le dessinateur de Paul Foran
    28 février 2013 09:46, par Sergio Salma

    J’ai un doute mais Gil ( Watman ou encore Dan Daubeney autres pseudos de Larraz) n’ était-il pas le scénariste de cette série ? Blasco et Jordi ( Bernet) ont été les dessinateurs .

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 28 février 2013 à  11:03 :

      Effectivement. Nous avons corrigé cette erreur.

      Répondre à ce message

      • Répondu par thierry lecloux le 20 mars 2013 à  17:26 :

        José Larraz (Gil) est bien le créateur graphique du personnage de Paul Foran (Foran ressemble physiquement à Larraz, tout comme Christian Vanel). Ceci dit, Larraz, dès les débuts de la série dans Spirou en 1968, pris par ses activités de photographe de mode puis de réalisateur (son premier film, "Whirlpool", date de 1969), délaisse peu à peu le dessin, d’abord à Jesus Blasco (alias Monterd) puis à Jordi Bernet (alias Jordi). Il continue cependant de dessiner certains personnages et de réaliser le montage des planches, sa patte est clairement visible (reconnaissable) à des degrés divers sur les 5 premiers épisodes de la série. Bernet ne prendra complètement la relève que sur les dessins des épisodes 6, 7, 8, et 9. Quelques années plus tard, lors de son come-back dans Spirou, Larraz réalisera lui-même complètement (textes et dessins) un ultime épisode de Paul Foran, "Le repaire de la mort lente", publié en 1979, sous le pseudonyme de Watman.
        José Larraz est donc bien un des dessinateurs de Paul Foran.
        L’attribution de la paternité des dessins (et scénarios) de cette série collective est d’autant plus difficile que les signatures "officielles" affichées dans Spirou et sur la couverture des albums Dupuis ne correspondent pas à la réalité des travaux. Voir le dossier José Larraz et la bibliographie publiés dans le dernier numéro de La Crypte Tonique.

        Répondre à ce message

  • Hommage à José Ramón Larraz, le créateur de Paul Foran
    28 février 2013 12:36, par Oncle Francois

    Ah, Michael était une BD d’aventures africaines, fort jolie ma foi, mais malheureusement jamais reprise en album. Paul Foran eut plus de chance en librairie. Mais cette reconversion vers le cinéma (j’avoue ne jamais avoir vu ses films) anticipe celle de Sfar et de Satrapi (dont le dernier film s’est fait éreinter un peu partout).

    Répondre à ce message

    • Répondu par Philippe Capart le 28 février 2013 à  16:00 :

      "Hommage", le terme est un peu précipité ! José Ramon Larraz, du haut de ses 85 ans, est toujours actif et bien en vie. Si tout va bien, il sera à Bruxelles mi-mars. Larraz a fait des milliers de bandes quotidiennes et planches, quelques dessinateurs ont travaillés pour ou avec lui. La Crypte Tonique sort un double n° (le n°8) sur l’artiste et sur les rapports entre narrations dessinées et narrations photographiées : La bande dessinée, le roman-photo et le cinéma. Ca se passe à la Crypte Tonique, 16 galerie Bortier 1000 Bruxelles, demain 1er mars, à 18H00 accompagné d’un petit drink ! Et dans un même temps, la librairie galerie Hors-Série propose une exposition de ses planches, tous formats !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Sergio Salma le 28 février 2013 à  23:09 :

        Un hommage peut ne pas être posthume :-) Au fait, était-il aussi dessinateur ?

        Répondre à ce message

        • Répondu par philippe capart le 2 mars 2013 à  21:21 :

          Avec des milliers de strips et planches dessinées en quelques années (El Coyote, Opera Mundi, Pilote, Spirou, Tintin (france) etc), oui, José Larraz est un dessinateur. Son dessin est en dent de scie, fait de fulgurances et de maladresses, mais formant un tout très attachant. Allez jeter un oeil à la libraire-galerie "Hors-Série" à Bruxelles (une cinquantaine d’originaux y sont exposés)et, après, on peut rediscuter du dessinateur José Ramon Larraz !

          Répondre à ce message