IG mag, le nouveau pari d’Ankama

23 février 2009 0 commentaire Actualité

IG mag, le nouveau pari d'Ankama

La galaxie Ankama, le groupe roubaisien fondateur de Dofus, se dote d’un nouveau magazine et pousse son avantage dans un domaine qu’il connaît bien : le jeu vidéo.

IG mag propose un passage en revue de tout les jeux, thèmes et plateformes confondues à travers une esthétique et un contenu haut de gamme. Prévu pour le 25 mars 2009, IG mag (comprendre In Games Mag) s’adresse aux 18-35 ans, du casual au hardcore gamer en passant par les filles, les enfants et les personnes plus âgées. Bref, il y en aura pour tout les goûts, car de nos jours le jeu vidéo est présent partout.

Pour réussir cette approche grand angle, une rédaction mixte a été mise sur pieds. Participeront donc : des rédacteurs ayant baignés dans le jeu vidéo depuis leur enfance, des professionnels du jeu vidéo, mais aussi des passionnés qui peuvent écrire sans la pression des grandes marques du jeu vidéo à laquelle sont soumis d’autres magazines, ceci grâce à une absence de publicité dans les pages. Hé oui, ce magazine est "100% indépendant", y compris des productions maison ?

Cette volonté de diversité se ressent aussi dans le contenu du magazine avec "des articles sur l’ensemble du jeu vidéo" : les jeux anciens, les nouveautés et ceux à venir, du rétro-gaming, la culture geek, des dossiers historiques, culturels et économiques (présentation d’entreprises, interviews de personnes travaillant dans divers métiers du jeu vidéo.) mais aussi une analyse de l’histoire du jeu vidéo, ses débuts, ses rebondissement, ses liens avec le cinéma... Tout ce qui en fait la culture.

Comme son grand frère Dofus mag, IG magazine est un "beau livre" ou Mook (néologisme forgé aves les mots Magazine et Book), que l’on exhibe fièrement dans sa bibliothèque. Le contenu se veut sobre et visuellement attrayant. Pour ce faire il bénéficiera de la vision de différents graphistes de la maison qui ont par exemple le loisir de revisiter l’univers de leurs jeux vidéo préférés/ On verra donc un Gordon Freeman (Half-Life) en bien mauvaise posture face à Sam Fisher (Splinter Cell)...

En résumé, un magazine complet, que l’on peut lire selon ses gouts ou juste ouvrir pour admirer les images, qui traite de l’ensemble du monde du jeu vidéo et qui ne nous bombarde pas de publicité, pourquoi ça n’existe pas dans le domaine de la bande dessinée ?

ND

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.