Isabelle Giraud en passe de récupérer les dessins et le storyboard de Moebius pour le Dune de Jodorowsky

9 octobre 2015 6 commentaires

C’est l’histoire d’un film fantôme, que Métal Hurlant, avait désigné comme "le film que vous ne verrez jamais". Il s’agit du Dune que le producteur Michel Seydoux avait commandé à Alejandro,Jodorowsky au tournant des années 1970, auquel devaient être associés Salvador Dali, Orson Welles et Mick Jagger. Comme souvent dans le cinoche, le film ne se fit pas...

Mais pour la cause, Moebius fait un épais story-board que le réalisateur Frank Pavich, a utilisé pour son documentaire Jodorowsky’s Dune produit par Camera One qui devait être projeté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2013. Hélas pour les festivaliers, le film ne fut visionné que par les policiers dépêchés sur place pour saisir la copie du film. Encore un film que l’on ne verra (peut-être) pas...

En cause : le droit de diffuser les dessins de Moebius, qui ne peuvent être montrés sans l’accord de son épouse, Isabelle Giraud. Elle attaqua aussitôt la production en contrefaçon.

Il s’ensuivit un procès qui vient de connaître un premier jugement cette semaine, rendu par la Troisième Chambre du Tribunal de grande instance de Paris qui, sous réserve d’appel des parties, donne raison à la légataire des droits de Jean Giraud dit Moebius. La cour a notamment condamné M. Michel Seydoux et la société Camera One à rendre les dessins et de story-board de Dune aux ayants droit de Moebius, Isabelle Giraud étant confirmée non seulement dans le droit d’exploiter l’œuvre, mais aussi le droit moral des œuvres.

Seul le droit dit de "divulgation qui concerne les œuvres non divulguées" doit être partagé entre les deux enfants d’Isabelle Giraud et les deux enfants issus d’une première union.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :