Japan Expo 2011 - Choses vues (1)

1er juillet 2011 0 commentaire

Comme chaque année, la grande réunion de gens étranges qui envahissent le RER B de Paris vers le Parc des Expositions, connue sous le nom de Japan Expo - Comic Con’, nous livre son lot de cosplayeurs (personnes qui entrent dans la peau de leurs personnages préférés) et de stands colorés.

Premier tour de piste pour ce jeudi d’ouverture.

Univers Japan Expo

Japan Expo 2011 - Choses vues (1)
© Aoji
© Aoji

Nouveau concept créé par des passionnés de la culture japonaise et d’illustration, the Art Of Japanese Illustration (AOJI) propose a des artistes asiatiques de
vendre leurs travaux en Europe dans une optique de décoration d’intérieur.

Différents supports sont utilisés (toile, plexiglas, aluminium) et le catalogue déjà conséquent propose de belles réalisations à des prix abordables. À visiter sur www.aoji.fr

Décédé en aout 2010, Satoshi Kon était notamment connu pour avoir réalisé les films d’animations Perfect Blue, Tokyo Godfathers ou encore Paprika. Une exposition de dessins réalisés en son hommage par des auteurs français admirateurs du maitre lui est dédiée.

Bride Stories, dont les dessins ont récemment ornés les murs d’ActuaBD, bénéficie d’une mise en avant à Japan Expo. Le manga à une valeur culturelle puisqu’il narre la vie d’une jeune épouse dans le monde des clans du Caucase au XIXe siècle.

Pour lancer Judge, nouveau manga de l’auteur de Doubt, Ki-oon invite les visiteurs à se photographier auprès des personnages reproduits en grandeur nature.

Rencontrés en fin de journée, les vendeurs de ce stand de produits culturels, présents depuis 8 ans, nous assuraient que Japan Expo est l’une des meilleures dates en terme de chiffre d’affaires. Preuve que certains visiteurs ne s’enferment pas uniquement dans le monde des mangas et des jeux vidéo, mais souhaitent aussi découvrir une culture étrangère.

Univers Comic Con

Une délégation pirate a fait escale à Paris. Ont-ils pour ambition d’attaquer la capitale une fois la ville Angoulême arraisonnée ?

Jabba the Hutt a aussi son avis sur la (très libre) adaptation cinématographique des Schtroumpfs. Pauvre Schtroumpfette...

De magnifiques réalisations en briques légo sont exposées. Ici, la bataille de Hoth dans Star Wars II.

Pour animer le salon, des musiciens étrangers sont conviés. Ici, un jour de percussions ethniques.

Un stand entier est dédié à la mode relativement récente des Paper Toys, cette mode voisine de l’origami et qui permet de modéliser quasiment n’importe quel personnage. Vous aurez bien sûr reconnu les deux plombiers les plus célèbres de la planète : les frères Mario et Luigi. À découvrir sur cubeecraft.com

Une bien piètre exposition est consacrée à Metal Hurlant Chronicles, série puisant son univers dans les pages du magazine éponyme.

De gauche à droite : Jean-Luc Fromental, Franck Margerin et Jean-Pierre Dionnet tenaient une conférence intitulée "Métal Hurlant, l’histoire d’un magazine de légende". L’occasion d’apprendre que le rêve d’avenir du jeune Dionnet était d’être... Zorglub !

Univers jeux vidéo

Pour les 25 ans de Sonic, le stand Sega organise un concours de sprint sur courte distance, mais interdiction d’écraser un hérisson traversant la voie !

Chez Ankama, l’ambiance est aussi au sport avec des matchs de Boufbowl et le fameux défi du taureau mécanique. Cette année il est impossible de prendre un seul kilo sur Japan Expo.

Avec trois écrans et un un siège de pilotage, la sensation est au rendez-vous. Bien qu’encombrant, ce système pourrait devenir un bon palliatif pour ceux qui échouent de façon répétée à l’examen du permis de conduire.

Voilà qui clôt cette entrée en matière pour la 12ème édition du festival Japan Expo.

N’hésitez pas à consulter le programme du salon et nous faire savoir quels sont les stands, expositions ou événements que vous souhaiteriez que nous vous fassions découvrir.

ND

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?