Japan Expo 2019 - Choses vues #3 : présentation en exclusivité d’une nouvelle statue Naruto

5 juillet 2019 0 commentaire

Jeudi, en fin de matinée, Kana se voyait associé à un événement des plus étonnants. Et c’est même Christel Hoolans que l’on vit sur monter scène y allant de ses anecdotes au sujet de Masashi Kishimoto qu’elle avait pu rencontrer dans son studio au Japon du temps de Naruto. Il s’agissait de dévoiler en exclusivité à la Japan Expo de nouvelles statues du personnage Naruto, tirées du manga éponyme.

Oui oui, vous avez bien lu : "statues" ! La pièce-phare de la nouvelle collection mesure en effet près d’un mètre de haut et se décline en trois monochromes, noir, blanc et orange. Idéal pour décorer tout type de salon ! Si votre famille ne partage pas votre passion, il sera possible de s’en procurer des identiques faisant une trentaine de centimètres. Celle qui illustre l’article, cachée le temps de la présentation, mesure quant à elle 70 cm.

C’est la société Neamedia Icons qui s’est chargée de la réalisation de l’œuvre. Ce nouveau projet s’inscrit après deux autres : Le Petit Prince d’une part et un Pac-Man dans le style d’Orlinski d’autre part. Les grands format du premier s’écoulent à 750 euros, le petit du second à 129 euros. De quoi donner une idée des prix des statues Naruto dont la commercialisation n’a pas encore débutée.

Le choix du monochrome, le rendu brillant et la possibilité d’avoir de grands formats affiche l’ambition d’établir ces pièces, issues de la culture pop, comme de véritables objets de décoration. Le lien déjà établi avec Orlinski confirme cela mais pour Naruto, la découverte de la pièce nous a immédiatement évoquer les œuvres de Jeff Koons !

MDS + AP

Japan Expo 2019 - Choses vues #3 : présentation en exclusivité d'une nouvelle statue Naruto
Christel Hoolans, sur scène, pour accompagner l’événement
photo © Aurélien Pigeat
Grande statue de Naruto
© Photo de Manon Dias Santos
Grande statue de Naruto
© Photo de Manon Dias Santos
Grande statue de Naruto
© Photo de Manon Dias Santos

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?