Joachim Regout fonde son propre label, Asteline.

30 octobre 2006 0 commentaire

Joachim Regout, l’éditeur de la maison d’édition Caravelle, et du label "tout public" Paris-Bruxelles, filiales du groupe Glénat, quitte cette maison d’édition à la suite de divergences concernant leur vision éditoriale. C’est Walt, le fils de Gos, qui reprend la direction éditoriale de Paris-Bruxelles.

L’homme ne quitte pas la bande dessinée pour autant puisqu’il crée Asteline, une maison d’édition qui publiera des livres jeunesse, des bandes dessinées et des beaux livres.

On peut d’ores et déjà se rendre sur le site Internet de ce nouveau label, Asteline Online, consacré d’une manière générale à la culture. On y retrouve aussi bien des chroniques sur les derniers CD, que des critiques de romans et de BD, mais aussi des interviews d’auteurs.

L’éditeur se fait discret quant à son programme éditorial, mais promet de communiquer dès le début de l’année prochaine. Cette maison d’édition tire son nom du personnage féminin d’une BD qu’ elle éditera prochainement et qui en sera la mascotte.

Dans le contexte d’un marché difficile où la concurrence se fait de plus en plus rude, la démarche est courageuse. Bon vent !

NA.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?