John Cale, complice de Dave McKean, le temps d’une autobiographie

1er juin 2011 0 commentaire
John Cale, complice de Dave McKean, le temps d'une autobiographie
Couverture de « What’s Welsh for Zen »
© 2011 John Cale, Victor Bockris, Dave McKean & Au Diable Vauvert

John Cale, figure du Velvet Underground, a fait une unique apparition publique à Paris, le lundi 30 mai 2011, pour dédicacer à la librairie Atout Livre l’édition en français de What’s Welsh for Zen [« Comment ça se dit zen en gallois »]. Ce livre autobiographique (Au Diable Vauvert) a été rédigé avec Victor Bockris et conçu graphiquement par Dave McKean.

Le cofondateur d’origine galloise du mythique groupe new-yorkais, indissociablement lié dans l’imaginaire collectif de la culture Rock à Andy Warhol, s’est prêté auparavant à un débat au cours duquel il a tenu à préciser quel était notamment son intérêt pour les bandes dessinées ou pour travaux issus de la collaboration entre Dave McKean et Neil Gaiman.

Comme pour la venue de Lou Reed à la galerie Martel, le public et la presse n’ont pas manqué le rendez-vous. John Cale n’a pas seulement signé son livre, mais également des albums du Velvet Underground ou la guitare basse d’un jeune confrère musicien…
© 2011 Florian Rubis

Parmi d’autres sujets abordés lors de cette passionnante rencontre, John Cale a évoqué des aspects intimes de sa jeunesse passée au Pays de Galles ou sa rencontre marquante avec l’écrivain Hubert Selby Jr, auteur de Last Exit to Brooklyn, par l’intermédiaire de Lou Reed.

On se souvient que ce dernier était venu à Paris en novembre 2009 à la galerie Martel, pour assurer lui aussi la promotion d’un ouvrage illustré d’exception, concocté avec Lorenzo Mattotti. Nous en avions déjà rendu compte sur ActuaBD.com.

FR

What’s Welsh for Zen - Par John Cale, Victor Bockris & Dave McKean – Au Diable Vauvert – 272 pages, 29 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Une page extraite de « What’s Welsh for Zen »
© 2011 John Cale, Victor Bockris, Dave McKean & Au Diable Vauvert

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?