Katz : La Cinquième Couche en "porte-parole"

2 février 2012 1 commentaire

La Libre Belgique en dit un peu plus, dans un article d’Alain Lorfèvre et Olivier Le Bussy, sur la façon dont Katz, la parodie de Maus dont nous vous parlions tout à l’heure, est distribuée en librairie.

Le quotidien belge a interrogé Xavier Löwenthal, éditeur de la Cinquième Couche, qui se pose en "porte parole" de l’auteur et de l’éditeur anonymes de l’ouvrage et qui défend sa démarche artistique.

Si la contrefaçon est probable (l’auteur n’a accepté qu’elle soit procédée que sur quelques pages, dans le cadre d’un ouvrage collectif ou dans une exposition artistique), l’éditeur de la 5c, William Henne, précise que "Katz", tiré à 1 000 exemplaires, " ne fait aucun bénéfice et n’est en rien une opération commerciale. Ceux d’Angoulême ont été épuisés, nous en avons envoyé au diffuseur pour qu’il sorte en avril, mais il ne sera pas réimprimé".

La Libre Belgique annonce qu’il sera aussi diffusé sur une plateforme d’impression à la demande intitulée Dust : "Ce sera une plateforme de souscription (de PDF ou de livres papier ) d’œuvres détournées ou de création originale, vendues de particulier à particulier" , explique Xavier Löwenthal. Une façon "de contourner les règlements qui régissent la propriété intellectuelle, qui réduisent le champ de la création de l’édition."

Ce qui augure d’autres détournements à venir...

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :