Klette Mariette ! Le Chat est chocolat !

22 décembre 2020 2 commentaires

MIAOUM MIAM. Philippe Geluck a longtemps été associé au chocolatier belge Galler, qui permettait à tout un chacun de donner sa langue au Chat, la langue en question étant en chocolat. Mais aujourd’hui, la friandise se décline désormais en quatre nouvelles variantes et change de marque, passant de Galler à Dolfin.

Klette Mariette ! Le Chat est chocolat !
En 2008, le chocolatier Jean Galler, fabricants des "Langues de chat", apporte le gâteau d’anniversaire pour les 25 ans du Chat.
Photo : Charles-Louis Detournay.

Jean Galler, l’un des chocolatiers belges les plus en vues, exploitait ses fameuses "Langues de Chat" depuis 1994, une cocréation réalisée avec Philippe Geluck. L’amitié entre les deux hommes était bien établie. À l’occasion de l’anniversaire des vingt-cinq ans de la création du Chat, en 2008, le chocolatier avait réalisé un gâteau spécialement pour l’artiste, qu’il avait apporté en personne à son atelier.

Mais dès lors, pourquoi mettre fin à une collaboration si fructueuse et amicale avec la marque Galler ? « Tout simplement parce que Jean Galler a quitté l’entreprise pour se lancer dans un nouveau projet, nous explique Philippe Geluck. Et que, sans mon ami Jean, je ne me voyais pas poursuivre l’aventure, avant tout basée sur l’amitié et la complicité. Et comme si l’histoire avait été écrite à l’avance, le contrat liant Le Chat à la chocolaterie Galler arrivait à son terme à la même époque. On peut dire que Dolfin est arrivé au bon moment ! »

Pour l’occasion, les deux nouveaux partenaires que sont Geluck et Dolfin, ont étendu leur gamme de friandise : pur chocolat et caramel, chacun déclinés en chocolat noir et au lait. Elles changent d’ailleurs d’appellation : ce sont désormais Les Caramels du Chat et Le Chocolat du Chat qui raviront les palais. À s’en lécher les babines, forcément. Nous pouvons vous le garantir, nous les avons testé, histoire d’adoucir le confinement, et nous avons clairement craqué pour les caramels croquants. Comme quoi, on nous achète pour pas cher lorsque c’est si bon.

CLD

Lire également notre article : Philippe Geluck va enfin faire de la bande dessinée

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :