L’Onde Dolto 2/2 - Par C. Dolto, S. Vidal & A. Jaraba - Seuil/Delcourt

19 octobre 2020 0 commentaire

PSY. Rentrée 1977 : Françoise Dolto s’est installée dans son créneau du début d’après-midi et dans les préoccupations des parents français. Les questions portent sur tous les sujets, de la solitude à la communication, en passant par la sexualité. Avec Jacques Pradel, meneur de jeu sur France Inter, l’entente est parfaite. Et sa fille Catherine assure la logistique, autant passionnée qu’éreintée. Mais pointent toujours des critiques agacées, une forme de lassitude, et d’autres projets plus ambitieux.

Dans ce deuxième volet de la vie en ondes de la célèbre pédiatre/psychanalyste, c’est toujours la glorification qui prime, récit filial oblige. Mais la même réussite formelle perdure : mise en image, douceur, finesse et élégance. L’alternance entre séquences radio et vie quotidienne prévaut, garantie d’un rythme agréable. Et puis on apprend pas mal de choses, parfois simples, comme ce passage où Dolto explique clairement la différence entre psychologue, psychiatre et psychanalyste.

Il faut attendre la postface de Catherine Dolto pour comprendre la violence des oppositions à la "pensée" de sa mère. Un addenda indispensable pour saisir les tensions qui ont pu apparaître à cette époque entre éducateurs, les adversaires n’étant pas forcément des opposants à la pensée psychanalytique.

DT

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon

L'Onde Dolto 2/2 - Par C. Dolto, S. Vidal & A. Jaraba - Seuil/Delcourt Lire la chronique du tome 1

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?