L’Opus Dei adepte de BD

20 novembre 2005 5 commentaires

L'Opus Dei adepte de BD
La maison d’édition belge Coccinelle BD vient de publier À travers les montagnes, biographie de saint Josémaria en bande dessinée.
Paule Fostroy en est la rédactrice, J. Gillissen et E. Gabriel les dessinateurs.

Josémaria Escriva de Balaguer (1902-1975) est le fondateur de l’Opus Dei, une organisation de l’Eglise Catholique souvent critiquée pour son intégrisme, son goût du secret et son influence au Vatican.

"Les auteurs ont réussi, grâce à leur grande expérience de ce support, à résumer la vie de saint Josémaria dans un message facilement compréhensible par tous, et à la représenter avec un graphisme de haute qualité, moderne et attrayant." peut-on lire sur le site internet de l’Opus Dei.

Ce livre paraît simultanément en allemand, en anglais, en castillan, en catalan, en français, en italien et en néerlandais. L’édition en chinois est en préparation.

À quand une version en latin ?

LB

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • On est le 1er avril ?
    28 novembre 2005 15:19, par PPV

    Une BD sur le fondateur de l’Opus Dei, on croit rêver.

    les auteurs parlent-ils de l’embrigadement des membres, de leur influence presque mafieuse sur une certaine classe politique,... ?

    Bientôt une BD faisant la promo de la mafia russe, Italienne ou des Yakuza !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er décembre 2005 à  18:02 :

      Renseignez-vous sur l’Opus Dei avant de dire de pareilles balivernes

      Répondre à ce message

      • Répondu par bert le 19 décembre 2005 à  22:58 :

        Tout à fait d’accord

        Il est absolument consternant d’observer des préjugés aussi grotesques. Le fait que le fondateur de l’Opus Dei est été canonisé par Jean Paul 2, montre bien la reconnaissance de l’église pour cette institution qui rappelons le encore une fois, ne poursuit aucun but politique ou matériel. N’en déplaise aux amateurs de complots et de romans

        Répondre à ce message

        • Répondu par PPV le 30 décembre 2005 à  09:00 :

          Je connais plusieurs ex-membres de l’opus dei qui y ont végété durant plus de 10 ans et si le silice évoqué dans "Da Vinci Code" est plutôt rare, l’embrigadement, les influences insidueuses sur une certaine frange politique sont bel et bien réelles. Je persiste donc dans mon commentaire qui n’est pas un préjugé mais une opinion basée sur des témoignages dignes de fois. Dont acte.

          Répondre à ce message

  • > L’Opus Dei adepte de BD
    29 décembre 2005 16:51, par yol

    est-il dit ds la B.D. que l’ opus dei fonctionne avec ses membres de la même façon qu’ une secte ? Aqd l’ apologie de Moon, de l’ église de scientologie et autres !!!

    Répondre à ce message