L’Ours Barnabé T15 : Un Monde parfait - Par Philippe Coudray - La Malle aux images

20 novembre 2014 0 commentaire

L’inspiration bucolique et animalière de Philippe Coudray semble inépuisable. Il parvient à renouveler l’entourage de son ours débonnaire avec une aisance étonnante. Les 46 nouvelles saynètes de l’opus 15 sont affaire, une fois de plus, de rencontres, d’opportunisme et d’adaptabilité. Parfois, l’intention des animaux-si proches de nous, cela va sans dire- ne vise qu’au confort, tandis que souvent, l’effort vers l’autre est une vraie leçon de solidarité.

Mais Coudray développe aussi son esprit ludique, le plus souvent en jouant sur le détournement des formes et des objets. Avec toujours une partie de cache-cache avec les contingences de la nature. Encore une fois, une façon de proposer à nous, les humains, de rester profil bas devant ce qui nous dépasse.

Les plus jeunes garderont le sourire à découvrir les surprises malines de Barnabé tandis que nous autres, pauvres adultes matérialistes, resterons les yeux dans le vide pendant de précieuses secondes avant de tourner la page.

DT

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

D’autres chroniques, pour les tomes précédents :
L'Ours Barnabé T15 : Un Monde parfait - Par Philippe Coudray - La Malle aux images L’Ours Barnabé T. 14 : À vos risques et périls
- L’Ours Barnabé : Sans paroles
- L’Ours Barnabé T. 13 : Encore plus fort !
- L’Ours Barnabé : intégrale 3

© la boîte à bulles 2014

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?