L’édition française continue ses concentrations

17 janvier 2004 0 commentaire

On l’apprend par Le Monde du 13 janvier : succédant au rachat de Casterman par le groupe Flammarion-Rizzoli RCS, puis à l’annonce du rachat possible du pôle Editis du groupe Lagardère par Média-Participations, la maison-mère du groupe Dargaud, c’est aujourd’hui l’annonce de la fusion entre les Editions du Seuil et le groupe de la Martinière qui défraye la chronique et confirme le fort mouvement de concentration qui frappe l’édition française. Cette nouvelle fusion qui crée le troisième groupe d’édition français affecte peu le monde de la BD. Le Seuil a publié, selon Gilles Ratier dans L’Année de la BD, 12 nouveautés BD en 2003, tandis que EP éditions, filiale du Groupe de la Martinière, se limitait à 17 nouveautés.

DP

Illustration : The Comics Since 1945 de Brian Walker publié par Abrams, la filiale new-yorkaise du Groupe de la Martinière.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?