L’enseigne Tintin et Milou enlevée du "Building Tintin" pour être restaurée

6 août 2009 9 commentaires
L'enseigne Tintin et Milou enlevée du "Building Tintin" pour être restaurée

Les Bruxellois et les voyageurs étrangers débarquant dans la capitale belge par le train avaient l’habitude d’apercevoir une tête de Tintin et Milou géante fixée sur l’immeuble des éditions du Lombard, avenue Paul-Henri Spaak.

Raymond Leblanc, le créateur des éditions du Lombard, avait eu l’idée d’installer ce grand Tintin en 1958, l’année de l’Exposition Universelle de Bruxelles.
Il nous en a parlé sur ActuaBD dans une interview accordée à Didier Pasamonik et parue dans nos pages : « On fait venir des ingénieurs allemands qui avaient installé l’enseigne Mercédès qui orne les usines de Stuttgart, et on a construit l’enseigne que vous connaissez. Quand elle a été installée, j’ai voulu voir l’impression qu’elle donnait quand on sortait du tunnel avec le tram venant de la ville. Comme par hasard, sur la banquette en face de moi, il y avait un petit garçon de sept-huit ans, accompagné de sa maman. Le tram s’était arrêté et, à ce moment, le petit garçon s’est écrié : « Maman ! Regarde sur le toit : Spirou ! » »

Depuis lors, ce symbole du journal Tintin et des éditions du Lombard, haut de 5 mètres et pesant 3.750 kilos domine le ciel Bruxellois. L’enseigne était montée sur un roulement à bille, pivotant sur elle-même 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Malheureusement, suite à des travaux de rénovation, la tête de nos héros s’arrêta de tourner en 1992. L’enseigne fut cependant classée "monument historique", en 2004, par le Secrétariat d’État chargé des Monuments et des Sites pour la Région de Bruxelles Capitale.

Il sera enlevé ce jeudi pour être restauré à l’identique, grâce au soutient financier du Cabinet du Secrétaire d’État Emir Kir. Les éditions du Lombard promettent qu’elle pivotera à nouveau.

La tête de Tintin et Milou sera refixée d’ici le 29 septembre prochain, date de l’ouverture de l’exposition « Bruxelles dans la BD » dans les locaux de la Fondation Raymond Leblanc.

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
9 Messages :
  • Oui, qu’on vire ce vieux machin et qu’on y mette la tête de Kid Paddle à la place, un peu de modernité, et au moins il n’y aura pas Nick rodwell derrière, ça sera plus respirable.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Flupkeke le 15 août 2009 à  09:57 :

      Et si on mettait Nick à la place ?

      Répondre à ce message

      • Répondu par Flocon le 17 août 2009 à  12:15 :

        Bof , vous savez si vous visitez l’immeuble sur lequel est installé cette tête vous verriez qu’il est aussi démodé que l’enseigne.RIP Tintin

        Répondre à ce message

        • Répondu par Alexis le 22 août 2009 à  16:30 :

          On devrait faire une présidence tournante, comme pour l’UE. Tous les X mois, un héros de BD différent ! Mais du JOurnal Tintin, en essayant de penser à ceux qui sont (injustement) oubliés.

          A ma connaissance, en dépit de son succès commercial actuel, Kid Paddle n’a pas été publié par les éditions du Lombard pendant l’Âge d’or.

          Quant aux "vieilleries", ça s’appelle sous d’autres latitudes intellectuelles le "patrimoine". Son étude est utile... paraît-il.

          Répondre à ce message

    • Répondu le 25 août 2009 à  21:25 :

      C’est quoi d’abord Kid Paddle ???
      Connais pas çà !!!
      Mais TINTIN oui oui et encore oui.

      Répondre à ce message

  • Bonjour amis de Belgique, je suis un fervent admirateur de Tintin et je voudrai savoir si on peut obtenir des photos de cette révovation dans les ateliers de Bruxelles. Merci d’avance de vos infos. Cordiales salutations de la Suisse.

    Répondre à ce message

  • Classer "monument historique" une enseigne publicitaire lumineuse en plexiglas, c’est vraiment n’importe quoi. Avant de classee "monument historique", il serait bon de laisser le temps faire son oeuvre, la vie suivre son cours, pas rester le nez collé à ses souvenirs d’enfance , il faudrait mieux nommer Secrétaire d’État chargé des Monuments et des Sites des gens ayant de la culture et du recul sur les choses. Va-t-on classer "monuments historiques" les "statues" du Marsu et autres de Charleroi ?

    Pendant ce temps des propriètaires d’antiques châteaux font les fonds de tiroirs pour consolider leur toiture.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 22 août 2009 à  17:59 :

      En tant que brave fils de prolo, tintin m a plus donné dans les bibliotheques municipales que n importe lequel des châââteaux dont vous parlez...Méditons ensemble la formule : tout est relatif.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 22 août 2009 à  21:22 :

        Le patrimoine ce sont les albums d’Hergé, pas une vulgaire enseigne publicitaire de mauvais goût. Pourquoi pas sauvegarder les bouteilles d’huile Fruit d’or avec la tête de Tournesol dessus tant qu’on y est !

        Répondre à ce message