L’incroyable Hulk contre Batman sur les écrans français

6 juin 2008 8 commentaires

"L’incroyable Hulk", sera de retour sur nos écrans de cinéma le 23 juillet en France. Hulk, un héros toujours vert, si l’on en croit la bande annonce.

En attendant également une semaine plus tard, le 30 juillet, de "The Dark Knight", deuxième film de Christopher Nolan sur Batman après "Batman begins" en 2005. Dans ce deuxième opus est mis en scène le Joker qui a l’air particulièrement méchant...

L’Incroyable Hulk contre Batman ! Quel crossover !

FB

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • L’incroyable Hulk contre Batman sur les écrans français
    9 juin 2008 10:10, par Arnaud "French Batman"

    C’est certain je pense que la surenchère des adaptations cinématographiques de Comics va accelerer les prod . En ce qui concerne le duel des deux Bruce en d’autres termes Batman/Hulk, je ne pense pas qu’il en aura un réel duel tout depend me semble-t-il du degrés de "Fanattitude" pour l’un ou l’autre des personnages. Malheureusement The Dark Knight se serait bien passé d’un événement tragique (la mort du comedien Heath Ledger) qui renforcera l’engouement pour ce deuxième opus des aventures de Batman (Il y aura certainement un 3ème selon les dires du comedien Christian Bale )

    Répondre à ce message

    • Répondu par FB le 19 juillet 2008 à  23:12 :

      Apparemment, le film a explosé les compteurs aux Etats Unis pour le premier jour ce Vendredi...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Sergio Salma le 23 juillet 2008 à  13:35 :

        En quoi le fait d’exploser les chiffres est-il un gage de quoi que ce soit ?
        Un jour les Américains sont des veaux, un jour ils sont l’indicateur mondial de ce qui doit être vu par le reste de la planète.
        De records en chiffres de vente, le tout-économique a bouffé toute lucidité.
        Si un film marche ( personne ne semble indiquer la simple coïncidence de cette volonté commune d’une masse de public d’aller voir en même temps un objet) on en conclura selon ses propres goûts.
        Ouaaah ! t’as vu le carton !? ça m’étonne pas, c’est excellent !
        Tsss ! vous avez vu les chiffres de fréquentation ?! ça m’étonne pas, les gens sont des veaux.

        Dérive supplémentaire : les compte-rendus qui nous parviennent d’outre-Atlantique sont révélateurs. En Europe, un film fait 1 million d’entrées.
        Aux Etats-Unis, il rapporte 30 millions de dollars.

        Répondre à ce message

        • Répondu par FB le 23 juillet 2008 à  23:36 :

          Certes, "les américains" ont une facheuse tendance à tout ramener au fric... Ceci étant dit, si des fans ont envie de revoir 17 fois le même film ("Star Wars", etc.), why not... ils font ce qu’ils veulent aussi hein..
          Libre à toi autrement de considérer les masses (de spectateurs, ou de lecteurs de "Titeuf" ou autres succès commerciaux....) comme des "veaux"... Ca a des accents gauliens, tiens.... C’est juste un poil méprisant, non ? Mais bon, tu dois avoir raison, nous sommes conditionnés et tout... ;-) Personnellement j’apprécie aussi bien un film de "Batman" ("Batman begins" par exemple) que un film de Ozu par exemple... Comme quoi....

          Répondre à ce message

          • Répondu par Sergio Salma le 24 juillet 2008 à  11:02 :

            Ouille ! Non ! Non ! Malentendu !
            Je n’ai pas dit que les succès publics étaient louches et que le public qui fait le succès d’un film, d’un livre , d’une bande dessinée ou de quoi que ce soit était constitué de veaux !

            Je suis un lecteur de Zep, de Tardi et de Franquin, un amateur de Dujardin, Weber ou Soderbergh, je fréquente les musées et les expos où il y a foule , je lis la presse grand-public etc...

            Ma réflexion faisait suite à cette affirmation selon laquelle un film faisait des étincelles au box-office et je me demandais en quoi était-ce un facteur déterminant. Les films comme American Pie ou certaines comédies romantiques (sans parler de leur valeur propre) font souvent des cartons incroyables sans que ça ne soulève le même genre de commentaires.

            D’où ma maladresse( ma mauvaise lisibilité) qui pouvait faire penser que je me méfie du succès. Absolument pas. Et loin de là justement.

            Les désirs et les envies d’une masse plus ou moins grande de gens est justement purement anecdotique et je suis juste étonné que cela suscite des commentaires .

            Commentaires qui varient selon les goûts .Si on est d’accord avec la foule qui fait la fête à un film, un album de musique, un livre, on aura tendance à se sentir en phase , en communion.
            Si en revanche, on n’aime pas l’oeuvre qui rencontre un triomphe, on taxera le même public de mauvais goût .

            Je me répète donc dans le simple but de bien clarifier mon point de vue.
            D’autant que j’interviens souvent sur ce site me faisant souvent le temps d’un post l’avocat de plein de causes qui me touchent. Ma plus grande préoccupation étant de pointer avec cordialité les jugements à l’emporte-pièce, les raccourcis, les idées préconçues et les stéréotypes qui sont autant de pièges quand on veut juger ou apprécier quelque chose.

            Les hit-parades,le box-office , l’audimat étant devenus une espèce d’obsession ( au départ c’est un souci économique, ceux qui investissent de l’argent dans l’entreprise voudraient rentabiliser) je constate que le discours s’est déplacé. Le public s’inquiète ou se réjouit de ces phénomènes alors que ça n’a absolument aucune espèce d’importance.
            On parle du succès , de chiffres, de sommes, de pactole . C’est une dérive qui nous fait penser au fric encore et toujours.

            Partant d’une oeuvre qui est aussi créée avec quelques ambitions artistiques, je trouve ça un peu dommage. On se plaint tous un peu de cette société un brin trop matérialiste mais on s’en délecte à la moindre occasion .

            C’est Chaplin ( qui n’était pas un auteur confidentiel) qui disait que le succès était un accident. L’ampleur de ce succès échappe à tout le monde.

            Les mots " veaux" ou " beauf " largement utilisé par d’autres ne font pas partie de mon vocabulaire (sauf quand je passe à table ou quand je rends visite à la famille)

            Répondre à ce message

            • Répondu par FB le 24 juillet 2008 à  22:51 :

              Pour ma part, quand un film ou un livre que j’apprécie pour ses qualités (subjectives) a du succès, je m’en réjouis car je pense qu’un des objets d’une oeuvre est d’être partagée... Je ne crois pas trop à l’Artiste qui souhaite au fond de lui que son oeuvre reste confidentielle... Ma pensée est aussi bête que ça, et je ne voulais rien dire de plus quand je donnais l’information que le film "The Dark Knight" faisait un carton au box-office...

              Répondre à ce message

  • L’incroyable Hulk contre Batman sur les écrans français
    23 juillet 2008 00:23, par Michel Dartay

    Interview du jeune cinéaste français Leterrier au journal de 20 heures de TF1 (34 balais environ) : il se sent "plus proche de Spielberg que de Molinaro" et reconnait "avoir passé beaucoup de temps à lire des comics US dans sa jeunesse".

    J’ai pu voir le film et reconnait qu’il fonctionne très bien pour les amateurs d’action : Bruce Banner fuit les traqueurs militaires au Brésil et au Mexique, puis dans une université californienne. Quant au Hulk, il casse tout ! On revient aux fondamentaux de la BD, mais l’ampleur psychologique d’Ang Lee a disparu. Et Stan Lee ouvre son frigo !!

    Il ne reste plus qu’à attendre la sortie du Batman qui a battu le dernier Spider-Man pour son premier weekend d’exploitation aux States. L’acteur qui incarne le Batman risque d’avoir un Oscar à titre posthume, tant son interprétation enfonce celle du cabotin Nicholson (adversaire d’un autre cabot dans le premier Batman, Michael Keaton). L’acteur qui incarne Batman semble avoir des problèmes avec la police londonienne. Ce film fera peut être la fortune de ses producteurs, mais pas le bonheur de ses acteurs....

    Répondre à ce message

    • Répondu par FB le 23 juillet 2008 à  09:20 :

      L’acteur qui incarne le Batman risque d’avoir un Oscar à titre posthume

      Qui incarne le Joker plutôt.. ;( J’ai hâte de voir le film en tous cas. Michel, pourrais-tu me contacter par email éventuellement : francoisboudet@free.fr ; j’aimerais te toucher un mot... :)

      Répondre à ce message