La BD pour apprendre l’histoire autrement.

20 juin 2009 0 commentaire

Cette fois, il ne s’agit plus de présenter des classiques de la littérature en version BD pour les collégiens.
Casterman et Magnard (éditeur scolaire de premier plan) s’associent pour permettre d’utiliser des BD aux trames historiques en classe. Public visé : essentiellement les collégiens et élèves de lycée professionnel.

En format poche, les albums comporteront un appareil pédagogique (un texte permettant d’utiliser le contenu pour un cours) en fin de volume : contexte historique du récit, analyse de l’œuvre et grands thèmes évoqués.

Parmi les premiers auteurs retenus, Hugo Pratt avec Fable de Venise et La jeunesse de Corto, pour découvrir la guerre russo-japonaise en Mandchourie dans les premières années du XXe siècle ; Tardi avec Adèle et la bête, Ferrandez et ses Carnets d’orient ainsi que Bilal et Christin pour aborder la guerre civile espagnole avec leurs Phalanges de l’ordre noir.

La collection constitue également une introduction à l’étude de la BD, dont on découvre le vocabulaire - encadré narratif, lettrage, "bulle de pensée"... - et le schéma narratif. Chaque volume sera vendu autour de 6,50 euros. Plusieurs milliers d’exemplaires pourraient être envoyés aux profs français pour lancer le mouvement...

DT

Voir en ligne : la collection sur le site de Magnard

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?