La BD toujours en tête de l’édition française

22 mars 2004 0 commentaire

Dans une très instructive étude sur l’état de l’édition en 2002, secteur par secteur, "Livres Hebdo" compare les tirages moyens des albums de bande dessinée avec ceux des autres types de livres.

Alors que le tirage moyen sur l’ensemble de l’édition n’est que de 7.303 exemplaires, celui des bandes dessinées atteint 14.667, soit exactement le double.

Mais comme toute moyenne, elle est déformée par les valeurs extrêmes. Elle est gonflée par quelques titres aux énormes tirages, comme Titeuf, le Petit Spirou, XIII, Largo Winch et bien sûr Astérix. La réalité est tout autre pour la majorité des autres séries, dont beaucoup n’atteignent pas cette moyenne.

Ce tirage moyen est en baisse par rapport à 2001 mais en forte hausse par rapport à 2000.

Pour comparaison, en Jeunesse, il est de 9078 exemplaires, en littérature, de 10338. Les encyclopédies et dictionnaires se comportent bien eux aussi : 12718 exemplaires.

Source : Livres Hebdo 549 du 19 mars 2004.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?