La Fille invisible, un récit sur l’anorexie

6 septembre 2010 5 commentaires

La bande dessinée a déjà abordé l’aspect de la maladie à plusieurs reprises et sous divers angles : Les Pilules bleues de Frederik Peeters, L’Ascension du haut mal de David B, ou encore récemment l’épilepsie avec La Parenthèse.

Cet album de Glénat Québec, La Fille invisble, a le mérite d’aborder un sujet difficile : l’anorexie mentale chez les jeunes. Malgré une narration et une présentation très scolaires, l’album présente dans le détail les différentes pensées qui traversent l’esprit d’une jeune fille engluée dans son mal-être.


Sans tenir le niveau des autres récits précités, cette plongée dans cette difficile maladie est intéressante, et le souci de la présenter directement par une jeune fille touchée pourra peut-être aider certaines adolescentes dans ce combat personnel.

CLD

Commander La Fille invisible chez Amazon ou à la FNAC
Lire les premières pages de La Fille invisible

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :