La France accueillera finalement les Filles Perdues

24 novembre 2007 5 commentaires

Contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment, les éditions Delcourt vont bien publier la version française du Lost Girls d’Alan Moore et Melinda Gebbie [1].
L’éditeur a manifestement eu l’occasion de reconsidérer sa position, et ceux qui faisaient craindre les foudres de la justice française n’ont pas eu le dernier mot. On ne peut que s’en réjouir.

FP

[1Moore vient tout juste de donner sa voix à son double animé pour un épisode des Simpson, dans lequel apparaissent également Dan Clowes et Art Spiegelman lors d’une séquence de dédicace, tout cela dans une atmosphère assez hilarante.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Ca c’est pour l’explication officielle, mais...

    http://www.comicsreporter.com/index.php/cr_news_top_shelfs_chris_staros_on_delcourts_passing_on_lost_girls/

    (Merci Du9)

    Répondre à ce message

    • Répondu par Bernard Joubert le 26 novembre 2007 à  15:54 :

      Ayant suivi l’événement de près et n’étant pas un employé de Delcourt (donc pas une "explication officielle"), je peux vous certifier qu’il n’y a pas eu dans cette décision (l’annulation de l’annulation) autre chose qu’un très louable courage. De loin en loin on voit un éditeur faire honneur à sa profession, et c’est le cas.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Michel D. le 26 novembre 2007 à  22:59 :

        Au moins il sera là utilisé à une bonne cause.
        Delcourt en vendra 2 ou 3000 exemplaires, rafflera quelques prix et obtiendra une image d’éditeur "exigeant et ambitieux".

        Répondre à ce message

        • Répondu par Garou le 30 novembre 2007 à  16:18 :

          Exigeant et ambitieux, il sait deja l’etre en publiant aussi Chris Ware, Little Nemo, Eisner et d’autres, et ce n’est pas qu’une question d’image à se donner. Pourquoi toujours y voir un calcul ?

          Répondre à ce message

  • Je viens de lire les 320 pages de cet ouvrage, et je suis sous le choc. C’est effectivement un ouvrage pornographique, mais au service d’un message puissant : nous devons d’une façon ou d’une autre expérimenter la sexualité pour passer de l’enfance à l’âge adulte. C’est un véritable CHEF D’OEUVRE !
    Et cette réinterprétation de célèbres passges du ’magicien d’Oz’ ou de ’Peter Pan’ : absolument fabuleux. Je ne pourrai plus entendre parler de ces histoires et d’Alice au pays des merveilles de la même façon. Alan MOORE est un génie.

    Répondre à ce message