La Vie sans mode d’emploi - Par Désirée et Alain Frappier - Ed. Mauconduit

11 février 2014 0 commentaire

"Putain d’années 80" est le sous-titre de cet ouvrage dont le titre fait la révérence à Georges Perec. C’est le parcours d’une provinciale "montée" à Paris dans les années 1980 que nous raconte Désirée Frappier dans son deuxième roman graphique. Un parcours semé d’illusions : une gauche qui gagne les élections avec François Mitterrand et qui ne résout rien, incapable de changer la marche du monde : ces années fric où Yves Montand venait nous expliquer "la crise" à la TV ; elle est toujours là.

Le déclin de la sidérurgie annonciateur du délitement de certains secteurs de l’industrie que l’on croyait immuables et qui pourtant s’écroulent à cause de la mondialisation. Le SIDA, une pandémie qui est aussi un choc sociétal d’envergure et qui fragilise les conquêtes des féministes et des homosexuels arrachés quelques temps plus tôt. L’Union soviétique qui disparaît derrière le nuage de Tchernobyl, lequel n’atteindrait jamais, disaient de doctes scientifiques, la France, et qui permit l’enracinement d’une écologie politique. Renaud. Tapie. "Touche pas à mon pote". Le Minitel. Une Maison de M... sur TF1. Paris-Texas... La vie passe, pas forcément dans la morosité.

Désirée Frappier égrène cependant les clichés d’une manière douce-amère. A près tout, le pire est peut-être passé mais il est aussi à venir si l’on n’y prend garde : la vie sans emploi ? Alain Frappier les interprète à sa manière, documentée et distanciée, figeant le souvenir, pour mieux se rappeler au nôtre.

DP

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?